Certifiés BIO

Gels et lubrifiants intimes

Colis discret

sans mention de la marque

Paiement x4

sans frais

SAV 7j/7

disponible 7j/7

chevron_left chevron_right
13 Conseils pour Prendre soin de ton Sexe GOLIATE

13 Conseils pour Prendre soin de ton Sexe

Prendre soin de son sexe fait partie intégrante de la vie sexuelle, et pourtant, on nous apprend rarement comment s’y prendre. Malheureusement, la vulve est plus sensible que le pénis aux désagréments comme les infections urinaires, ou les déséquilibres de la flore… Mais les règles d’hygiène s’appliquent pour tout le monde ! Quelques conseils pratiques permettent d’assurer une bonne hygiène tout en évitant la plupart des difficultés.


Prends soin de sa vulve 

Pour laver son sexe : 

  • Lave ta vulve une fois par jour, mais attention, uniquement la partie externe ! Le vagin est auto-nettoyant, il ne faut jamais mettre d’eau ou de savon en interne, au risque de déséquilibrer totalement ta flore.

  • Quel produit utiliser ? L’idéal est d’utiliser un soin lavant doux (sans savon, sans parfum) ou simplement de l’eau claire, selon ta préférence. Même s’il n’est pas nécessaire d’acheter des produits spécialisés (qui sont chers et contiennent souvent du parfum), évite tout de même les gels douche ultra-parfumés du commerce. Un soin lavant doux de parapharmacie est idéal.

  • Se laver, oui, mais pas trop : lave ta vulve une fois par jour, pas plus ! Les lavages trop fréquents peuvent déséquilibrer ta flore. Si tu ressens le besoin d’un rafraîchissement en cours de journée (par exemple, lorsque tu as tes règles) tu peux te rincer à l’eau claire, mais sans ajouter de produit ou de savon.

  • Sèche bien ta vulve après la douche, pour éviter de capturer l’humidité dans cette zone sensible.

  • Les lingettes et déodorants sont à proscrire ! En plus d’être inutiles, ils sont souvent nocifs.

  • Utilise uniquement des produits bio et bon pour le corps, comme le baume soin régénérant pour la vulve

Quelques conseils dans ta sexualité

  • Tout ce qui entre en contact avec ta vulve doit être propre : le lavage des mains (/ de sextoy, de pénis…) est obligatoire avant la masturbation ou le sexe.

  • On ne passe pas de l’anus à la vulve : l’anus et le rectum contiennent des bactéries qui ne doivent jamais entrer en contact avec cette zone, au risque d’entraîner des désagréments comme une vaginose, une mycose ou encore une infection urinaire. Cela vaut aussi pour un passage de l’anus (externe) à la vulve (externe), même s’il n’y a eu aucune pénétration. Par contre, faire l’inverse ne cause aucun problème !

  • Va faire pipi après le sexe : cela diminue le risque d’infection urinaire, en enlevant toutes les petites bactéries qui auraient pu venir se loger dans ton urètre. 

Des conseils pour la vie quotidienne :

  • Bois beaucoup d’eau et privilégie les sous-vêtements en coton.
  • Avec ou sans poils ? Les poils sont hygiéniques : ils forment une barrière qui diminue légèrement le risque d’infection. La décision de les garder ou de les enlever doit dépendre de tes envies et de tes préférences.

Bonus : regarde ta vulve dans un miroir !

  • Cette zone du corps est souvent délaissée, pourtant, mieux se connaître fait partie intégrante de l’épanouissement sexuel

Si tu te sens à l’aise avec cela, prends un petit miroir (ou l’appareil à selfie de ton portable), et regarde ta vulve en essayant de repérer les différents éléments : clitoris, méat urétral, lèvres internes (« petites lèvres »), lèvres externes (« grandes lèvres »), entrée du vagin.
Aide-toi d’une illustration en cas de doute.

 

Prends soin de son pénis

Lave ton pénis :

  • Il doit être nettoyé soigneusement chaque jour. Le pénis est généralement moins sensible aux déséquilibrés de la flore que la vulve, il est donc tout à fait possible d’utiliser du savon ou du gel douche pour se laver, même si un soin lavant doux reste idéal. Si tu n’as pas eu d’opération de circoncision, n’oublie pas de décalotter ton pénis pour laver ton gland. Le scrotum (peau qui entoure les testicules) et l’anus doivent aussi être nettoyés avec précaution.

Touche tes testicules :

  • Le cancer des testicules se soigne très bien s’il est dépisté de façon précoce. Et le meilleur moyen de le repérer vite, c’est de se palper les testicules régulièrement ! Une fois par mois, sous la douche avec de l’eau savonneuse, utilise une main pour tenir tes testicules, et l’autre pour les palper à la recherche d’une anomalie : petite boule dure sous la peau, douleur, gonflement… En cas de doute, va rapidement consulter ton médecin généraliste.

Prends soin de tes partenaires :

  • Certes, le pénis est moins sensible que la vulve aux infections et déséquilibres. Mais un défaut d’hygiène de ta part pourrait entraîner un désagrément chez ta ou ton partenaire. Prendre soin de sa santé sexuelle, c’est aussi penser aux autres en ayant une bonne hygiène, en prévoyant des préservatifs à sa taille, en se renseignant sur ce qui pourrait créer un problème pour son/sa partenaire, et en consultant au moindre signal d’alerte.

Trouve le bon préservatif :

  • Un préservatif trop serré peut créer une perte de sensations, et un préservatif trop large a plus de risques de glisser pendant un rapport. Un bon préservatif est bien ajusté, mais pas trop serré. Si tu as un doute sur ta taille, tu peux te rendre sur ce site.

Prendre soin de son sexe, c’est aussi...

Accepte son odeur :

  • La vulve et le pénis ne sentent pas la rose et c’est normal ! Tant que ton hygiène est bonne et que ton odeur ne change pas soudainement, il n'y a pas de raison de t’inquiéter. 

Consulte à la moindre alerte :

  • Pertes inhabituelles, apparition d’une petite boule, démangeaisons, changement soudain de l’odeur de ton sexe, plaques, douleurs, écoulement étrange… Tout signal inhabituel doit t’amener à consulter rapidement ton médecin généraliste. La plupart des difficultés et désagréments peuvent se régler facilement s’ils sont pris en charge correctement.

En cas de problème, évite les "remèdes maisons" :

  • De nombreuses personnes essayent de traiter des mycoses ou vaginoses avec des remèdes farfelus (comme se mettre du yaourt ou de l’ail dans le vagin !).
    Résultat : le plus souvent, la situation empire. Demande l’avis de ton médecin ou gynéco avant de tenter quoi que ce soit qui sorte de l’ordinaire pour régler ta difficulté, et n’oublie pas que les traitements médicaux traditionnels (ovules, antibiotiques…) sont les plus efficaces et les plus sûrs !

Se protéger des IST :

  • Les IST sont malheureusement en recrudescence à cause d’une baisse d’utilisation des protections. Utiliser des préservatifs et se dépister régulièrement sont les deux meilleurs moyens de s’en prémunir !

J’espère que ces quelques conseils t’aideront à prendre soin de ton sexe en toute simplicité.

 

Et surtout, pour prendre soin de son sexe, on apprend aussi à prendre du plaisir ! 

Par exemple, en testant notre super Rabbit !