Anatomie masculine

Nos conseils

Explorez avec nous les multiples facettes de la sexualité. Notre blog offre des informations utiles du Kamasutra au BDSM, en passant par l'utilisation judicieuse des sextoys et des techniques pour raviver la passion dans votre couple. Apprenez à mieux comprendre l'anatomie masculine et féminine et découvrez des conseils sexo pour enrichir votre intimité.
Que vous soyez novice ou averti, nos articles sont là pour inspirer, éduquer et guider vers une expérience sexuelle plus épanouissante. Rejoignez notre aventure pour transformer votre vie sexuelle en un voyage de découverte et de plaisir.

Nos conseils – L'équipe Goliate

Les pénis de sang n'auront plus de secrets pour vous

Le pénis de sang se caractérise par des érections significatives en termes de taille et de fermeté, dues à une augmentation substantielle du flux sanguin. Ce phénomène naturel est un aspect essentiel de la santé sexuelle et du bien-être masculin. Bien qu'il soit moins connu que son homologue, le pénis de chair, il n'en est pas moins important pour comprendre la diversité de la physiologie masculine. Cet article vise à éclairer ce sujet dont on parle peu. Nous explorerons en détail ce qu'est un pénis de sang, comment il fonctionne et quelles sont ses implications pour la vie sexuelle. On vous expliquera aussi ses différences avec les pénis de chaitr. Vous découvrirez également comment ce type de pénis peut influencer le plaisir et la satisfaction des partenaires. Qu’est-ce qu’un pénis de sang ? Le pénis de sang est un type de pénis dont la taille change considérablement entre l'état au repos et l'état en érection. Contrairement au pénis de chair, qui maintient une taille relativement constante, le pénis de sang connaît une augmentation significative de volume lorsque le flux sanguin augmente durant l'érection. Cette différence est due à la composition des tissus et à la manière dont le sang circule et se stocke dans les corps caverneux du pénis. Comment le pénis de sang fonctionne physiologiquement ? Lorsqu'un homme est excité, le cerveau envoie des signaux nerveux qui provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins du pénis. Pour les hommes avec un pénis de sang, cette dilatation permet un afflux massif de sang dans les corps caverneux, faisant passer le pénis d'une petite taille à une taille beaucoup plus grande et ferme. Ce processus est complètement naturel et fait partie du mécanisme normal de l'érection. Le pénis de sang peut sembler petit ou moyen au repos, mais il peut doubler, voire tripler de taille lorsqu'il est en érection. Cela peut surprendre certains partenaires sexuels, mais c'est une réaction physiologique, normale et saine. Qu’est-ce qui compose le pénis de sang ? Pour mieux comprendre le pénis de sang, il est utile d'examiner son anatomie. Le pénis est composé de deux corps caverneux et d'un corps spongieux. Les corps caverneux, situés sur les côtés du pénis, sont les principaux réceptacles de sang pendant l'érection. Chez les hommes avec un pénis de sang, ces corps caverneux sont particulièrement extensibles, ce qui permet une plus grande accumulation de sang. Le processus d'érection commence avec la stimulation sexuelle, qui peut être physique ou mentale. Cette stimulation provoque la libération de l'oxyde nitrique dans le tissu érectile, ce qui entraîne la relaxation des muscles lisses et la dilatation des vaisseaux sanguins. Le sang afflue alors dans les corps caverneux, provoquant leur expansion et la rigidité du pénis. Différences entre les pénis de sang et les pénis de chair La principale différence entre le pénis de sang et le pénis de chair réside dans la variation de taille entre l'état au repos et l’état en érection. Un pénis de chair reste relativement constant en taille, qu'il soit au repos ou en érection, en raison d'une moindre extensibilité des corps caverneux. Cette distinction ne concerne pas la fonctionnalité sexuelle ou la capacité à donner du plaisir. Les deux types de pénis sont tout à fait normaux et peuvent fonctionner efficacement lors des rapports sexuels. Cependant, comprendre cette différence peut aider à dissiper certaines inquiétudes et à favoriser une meilleure acceptation de son propre corps. Pourquoi est-ce qu’on a un pénis de sang ou de chair ? La prévalence du pénis de sang par rapport au pénis de chair peut varier en fonction de facteurs génétiques. La génétique joue un rôle clé dans la détermination de la structure des tissus corporels, y compris ceux du pénis. Ainsi, le type de pénis est souvent hérité de manière génétique. Le niveau d'activité physique, la santé cardiovasculaire et le mode de vie, peuvent également influencer la fonction érectile et la santé globale du pénis. Une alimentation équilibrée, riche en nutriments bénéfiques pour la circulation sanguine, et une routine d'exercice régulière peuvent aider à maintenir la santé du pénis, quelle que soit sa classification. Bien que des études précises sur la répartition des types de pénis soient limités, il est généralement admis que les deux types sont largement présents dans la population masculine. Il n'y a pas de "norme" universelle, et chaque individu est unique dans sa constitution physique. La sexualité en fonction du type de pénis La distinction entre un pénis de sang et un pénis de chair peut influencer la perception et les attentes en matière de performance sexuelle. Cependant, il est essentiel de rappeler que chaque type de pénis est capable de procurer plaisir et satisfaction, et les différences anatomiques ne déterminent pas la qualité des relations sexuelles. Impact du type de pénis sur les performances sexuelles Les hommes avec un pénis de sang peuvent constater que l'augmentation significative de la taille lors de l'érection peut offrir une expérience différente à leurs partenaires. Les hommes avec un pénis de chair quant à eux, qui maintiennent une taille plus constante, peuvent remarquer un changement moins visible entre l’état au repos et l’érection. Cela peut réduire la nécessité d'une lubrification extensive ou d'un échauffement prolongé. Il est important de s'adapter aux particularités de son corps et de celles de son partenaire pour maximiser le plaisir. Pour les hommes avec un pénis de sang, l'utilisation de lubrifiants peut être particulièrement bénéfique pour assurer un confort optimal, chez Goliate, vous pouvez évidemment tester notre lubrifiant naturel vous permettra un meilleur confort dans tous vos rapports sexuels. Améliorer sa vie sexuelle seul ou en couple Les différents sextoys sont une vraie découverte dans l'amélioration de la vie sexuelle, en offrant de nouvelles sensations et en répondant aux besoins spécifiques des hommes. Utiliser des jouets adaptés peut augmenter votre plaisir en solo, mais aussi vous permettre de découvrir de nouvelles sensations dans vos relations en couple ! Il va de soi que les vibro ne sont pas uniquement destinés aux femmes. Il existe aussi des jouets qui permettent d’augmenter le plaisir pour le pénis ! Les vibromasseurs pour couples, par exemple, peuvent être utilisés pour stimuler à la fois le pénis et les zones érogènes du partenaire, ajoutant une dimension excitante à l'expérience sexuelle. Les stimulateurs de prostate, aussi appelés masseurs prostatiques, peuvent offrir une stimulation interne intense, augmentant la sensation de plaisir lors des rapports sexuels et en vous permettant de découvrir le plaisir intense de la prostate et de la masturbation. Chez Goliate, vous pouvez tester notre masseur prostatique idéal si vous êtes débutant. Il vous permettra de découvrir simplement les joyeux plaisirs de la prostate. Pour augmenter votre plaisir et la durée de vos érections, vous pouvez aussi tester les anneaux péniens. En exerçant une légère pression à la base du pénis, ils aident à maintenir le sang dans les corps caverneux plus longtemps, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour les hommes avec un pénis de sang. Chez Goliate, nous avons créé un double stimulateur pénien et prostatique pour vous permettre de démultiplier votre plaisir. Il est à tester déjà pour les personnes qui ne sont pas débutantes avec les sextoys.  Dans les deux cas, l’utilisation de lubrifiant naturel est idéal pour une expérience sexuelle confortable et agréable. Les lubrifiants réduisent la friction, évitant les irritations et améliorant la fluidité des mouvements. Le plaisir du pénis de sang est à votre portée ! En parcourant cet article, vous avez découvert ce qu’est un pénis de sang, comment il fonctionne et en quoi il se distingue du pénis de chair. Il est important de comprendre et d’accepter la diversité des corps et de leurs fonctionnements. Chaque type de pénis, qu'il soit de sang ou de chair, possède ses propres particularités qui peuvent enrichir l'expérience intime. En connaissant mieux votre corps et en adoptant des pratiques et des produits adaptés, vous pouvez améliorer votre bien-être et celui de votre partenaire, alors soyez créatifs et ouverts, cela vous apportera que plus de bien-être !

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Comment bien se masturber quand on est un homme ?

Bienvenue dans un espace où la découverte de soi prend tout son sens, où la quête du plaisir personnel devient un voyage enrichissant et respectueux. La masturbation masculine, souvent entourée de mystères et de tabous, mérite d'être abordée avec ouverture, bienveillance et précision. C'est dans cet esprit que nous avons conçu ce guide : pour vous accompagner dans l'exploration de cette facette intime de votre sexualité, en vous offrant des clés pour une pratique épanouie et consciente. Dans notre société, où la sexualité est à la fois omniprésente et parfois mal comprise, il est essentiel de se réapproprier son propre corps et ses désirs. La masturbation n'est pas seulement un acte de plaisir ; c'est une porte vers une meilleure connaissance de soi, un moyen de découvrir ce qui nous fait réellement vibrer, loin des clichés et des attentes extérieures. Ce guide est pensé pour vous, hommes de tous horizons, désireux de naviguer les vagues de votre plaisir avec assurance et curiosité. Loin des idées reçues, nous aborderons ensemble l'art de la masturbation masculine sous toutes ses formes, en mettant en lumière ses bienfaits tant sur le plan physique que psychologique. Notre objectif ? Vous offrir les outils pour faire de cette pratique un moment de bien-être complet, une exploration joyeuse et sans jugement de votre corps et de vos sensations. Pourquoi la masturbation est-elle importante ? La masturbation, loin d'être un sujet tabou ou une simple quête de plaisir éphémère, représente une dimension fondamentale de la santé sexuelle et du bien-être personnel. Pour l'homme, comprendre et pratiquer la masturbation de manière éclairée et respectueuse de soi est essentiel pour plusieurs raisons, qui vont bien au-delà du simple acte physique. Découverte de soi et épanouissement personnel La masturbation offre une opportunité unique de découvrir son corps de manière intime et détaillée. C'est à travers cette pratique que beaucoup d'hommes apprennent ce qui leur procure du plaisir, comment ils aiment être touchés, et quelles sont les caresses qui éveillent leurs sens. Cette connaissance de soi est cruciale, non seulement pour l'épanouissement sexuel personnel mais aussi pour enrichir les expériences partagées avec un partenaire. Bienfaits sur la santé sexuelle Sur le plan de la santé sexuelle, la masturbation régulière a plusieurs avantages. Elle permet, entre autres, de maintenir une bonne fonction érectile, de réguler le désir sexuel et même de prévenir certains problèmes de prostate. De plus, elle offre un espace sûr pour expérimenter avec son corps sans les risques associés aux relations sexuelles avec partenaires, tels que les infections sexuellement transmissibles. Impact psychologique positif La masturbation peut également avoir un impact profondément positif sur la santé mentale. Elle aide à réduire le stress et l'anxiété, favorise une meilleure qualité de sommeil et peut augmenter l'estime de soi en renforçant la connexion avec son propre corps. Dans un monde où la pression et le stress sont omniprésents, se réserver des moments de plaisir personnel est une forme de soin de soi, un acte de bien-être qui mérite d'être valorisé. Les bases pour pratiquer la masturbation masculine La masturbation, une exploration personnelle du plaisir, varie d'un homme à l'autre. Cependant, certaines techniques de base se distinguent par leur popularité et leur efficacité. Ces méthodes offrent un point de départ pour ceux qui cherchent à enrichir leur expérience de la masturbation ou à découvrir de nouvelles façons de s'épanouir. Technique 1 : La prise classique La méthode la plus répandue implique l'utilisation de l'index et du majeur pour former un cercle autour du pénis, simulant ainsi un rapport sexuel. Cette technique, simple mais efficace, permet une grande variété de sensations en ajustant la pression, la vitesse, et le mouvement. Elle s'adapte à vos envies du moment, que vous recherchiez une stimulation douce ou plus intense. Technique 2 : L'utilisation de masturbateurs Pour ceux qui cherchent à diversifier leur expérience, l'utilisation de masturbateurs peut offrir des sensations nouvelles et intensément plaisantes. Ces jouets sexuels sont conçus pour simuler diverses expériences sexuelles, offrant des textures et des sensations variées comme ce masturbateur qui simule une fellation. Technique 3 : Les deux mains L'emploi des deux mains peut transformer l'acte de masturbation en une expérience plus enveloppante. En utilisant une main pour stimuler le pénis et l'autre pour caresser les testicules, le périnée, ou d'autres zones érogènes, vous pouvez explorer une gamme plus large de plaisirs et découvrir ce qui vous satisfait pleinement. Cette technique est même la base d’une pratique qui tarde à être découverte : la circlusion. Technique 4 : Sous la douche La masturbation sous la douche offre non seulement une facilité de nettoyage mais aussi la possibilité d'expérimenter avec l'eau comme élément de plaisir. La sensation de l'eau chaude coulant sur le corps peut être extrêmement agréable et ajouter une dimension sensuelle à votre routine de masturbation. Technique 5 : le plaisir anal Pour ceux qui sont curieux et ouverts à l'exploration, le plaisir anal quand on est un homme peut ouvrir la porte à des plaisirs profonds et intenses. Que ce soit avec des doigts ou des jouets spécifiquement conçus pour cette pratique, la stimulation de la prostate offre des sensations uniques et peut mener à des orgasmes d'une intensité remarquable. Comment améliorer l’expérience de masturbation ? La quête du plaisir personnel est un voyage sans fin, où chaque découverte ouvre la porte à de nouvelles sensations et expériences. Pour ceux qui cherchent à enrichir leur pratique de la masturbation, voici quelques conseils et techniques avancées pour transformer chaque moment en une exploration profonde et satisfaisante de votre sexualité. Choisir le bon lubrifiant Utiliser du lubrifiant peut radicalement changer votre expérience de masturbation. Les lubrifiants à base d'eau sont idéaux pour une utilisation avec des jouets sexuels et sont faciles à nettoyer, tandis que ceux à base de silicone offrent une sensation plus soyeuse et durable, parfaite pour une session prolongée. Expérimenter avec différents types peut vous aider à découvrir ce qui augmente le plus votre plaisir. Changer de techniques et de lieux Varier votre pratique peut revitaliser votre expérience de masturbation. Ne vous limitez pas à une seule méthode ou position ; explorez différentes façons de vous toucher et différents environnements pour le faire. La variété est le piment de la vie, et cela s'applique aussi à la masturbation. Explorer l’utilisation des jouets sexuels L'utilisation de sextoys n'est pas seulement pour les couples ; il existe une multitude de jouets conçus pour améliorer le plaisir masculin solo. Des anneaux péniens vibrants aux masturbateurs de dernière génération, l'ajout de jouets peut introduire des sensations inédites et intensifier votre plaisir. Stimuler son imagination Le porno est évidemment une solution facile pour stimuler son désir, mais de nouvelles pratiques existent et permettent d’être encore plus créatif. C’est notamment le cas des audios érotiques, qui vous embarquent dans des histoires très hot, tout en laissant votre imagination faire le travail. La masturbation, c’est bon pour le sommeil ! La détente physique et mentale qui suit l'orgasme peut faciliter l'endormissement et améliorer la qualité du sommeil. En abordant la masturbation avec curiosité, ouverture et respect de soi, chaque homme peut découvrir un monde de plaisir qui contribue à son épanouissement personnel et à sa santé globale. N'oubliez pas que le voyage vers une sexualité épanouie est unique à chacun ; explorez à votre rythme et selon vos désirs, en gardant à l'esprit que le plaisir personnel est un droit fondamental et une source de joie et de bien-être. Fréquence de la masturbation : trouver son équilibre La question de la fréquence de la masturbation est souvent source de curiosité, voire d'inquiétude, chez de nombreux hommes. Il est essentiel de comprendre que la masturbation est une pratique personnelle et que la "norme" en matière de fréquence varie grandement d'une personne à l'autre. L'important est de trouver un équilibre qui vous convient,en écoutant les besoins de votre corps et en respectant votre bien-être psychologique. Écouter son corps Votre corps est le meilleur guide pour déterminer la fréquence de masturbation idéale. Certains peuvent ressentir le besoin de se masturber quotidiennement, tandis que d'autres trouveront satisfaction avec une fréquence moindre. L'important est de ne jamais se forcer ni se restreindre outre mesure, tant que cela reste une pratique saine et équilibrée dans votre vie. Kiffez votre moment, il ne vous fera que plus de bien En conclusion, explorer les multiples facettes de la masturbation masculine n'est pas seulement un acte de plaisir personnel ; c'est une démarche profondément enrichissante qui ouvre la porte à une meilleure compréhension de soi et à une sexualité épanouie. À travers ce guide, nous avons parcouru ensemble des techniques variées, des conseils pratiques et des perspectives bienveillantes pour vous accompagner dans votre quête d'un plaisir solo authentique et satisfaisant. Chez Goliate, notre mission est de vous guider dans cette exploration avec respect, ouverture et expertise. Nous croyons fermement que chaque homme mérite d'accéder à une sexualité pleine et riche, où le plaisir se découvre sans tabous ni jugements.

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Mais c'est quoi la taille moyenne des pénis (et comment dépasser le sujet)

Dans un monde où l'intimité et la sexualité occupent une place centrale dans notre quête du bien-être, la question de la taille du pénis émerge souvent, entourée de mystères, de questionnements et, parfois, d'inquiétudes. Chez Goliate, nous comprenons que ces interrogations vont bien au-delà de la simple curiosité; elles touchent à l'essence même de notre estime personnelle et de notre capacité à éprouver et partager le plaisir. C'est pourquoi nous avons décidé de lever le voile sur ce sujet délicat, en abordant avec vous, dans un esprit à la fois posé et pédagogique, la réalité autour de la taille moyenne du pénis. Notre objectif ? Vous fournir une perspective rassurante et éclairée, basée sur des données fiables et une approche bienveillante de la sexualité. Car oui, il est temps de déconstruire les mythes et de s'affranchir des tabous pour embrasser une vision plus saine et épanouie de notre intimité. Dans cet article, nous allons explorer ensemble non seulement ce que disent les études et les experts sur la taille du pénis, mais aussi et surtout comment cette question influence notre perception de la sexualité et de la performance. Nous vous proposerons des clés pour comprendre pourquoi, finalement, la taille ne devrait pas être une source de préoccupation, et comment chacun peut s'épanouir dans sa sexualité, indépendamment des standards et des comparaisons. C’est quoi la "taille moyenne" d’un pénis ? Dans notre exploration de la sexualité épanouie, la notion de taille moyenne du pénis occupe une place prépondérante, suscitant curiosité, questionnements, et parfois, inquiétudes. Chez Goliate, nous abordons ce sujet avec l'objectif de clarifier, rassurer et éduquer. Les chiffres sur les tailles de pénis Les études scientifiques nous offrent des données précieuses sur la taille moyenne du pénis, indiquant qu'en érection, elle se situe généralement entre 13 et 15 centimètres. Toutefois, il est crucial de souligner que ces chiffres représentent des moyennes et non des idéaux à atteindre. L'importance de ces moyennes doit être relativisée, car la satisfaction sexuelle et l'épanouissement dans l'intimité ne se mesurent pas en centimètres. La diversité des tailles de pénis est une manifestation de la variabilité naturelle de l'anatomie humaine, et chaque taille a sa place dans le spectre de la normalité. On est tous différent et la clé, c’est l’acceptation de soi Célébrer la diversité corporelle est essentiel pour cultiver l'acceptation de soi et une image corporelle positive. La pression exercée par les médias et les normes sociétales concernant la "taille idéale" peut conduire à des comparaisons inutiles et à une insatisfaction personnelle. Chez Goliate, nous encourageons chacun à reconnaître et à apprécier la beauté unique de son corps, indépendamment des standards extérieurs. L'acceptation de soi est la première étape vers une sexualité épanouie, où la confiance et la communication ouverte pavent la voie à des expériences intimes enrichissantes. La taille du pénis, n'est qu'un aspect parmi d'autres de la sexualité. Réévaluer son importance permet de rediriger l'attention vers des aspects plus essentiels de l'intimité, tels que la connexion émotionnelle, la communication, l'exploration mutuelle du plaisir et des zones érogènes. Une sexualité plus inclusive reconnaît la richesse des expériences et des plaisirs possibles, bien au-delà des préoccupations physiques. La perception sur la taille du pénis à un impact sur la sexualité La taille moyenne du pénis, bien qu'un simple aspect de notre anatomie, est chargée d'une lourde signification psychologique. Elle est souvent perçue comme un symbole de virilité, de puissance, et d'aptitude à satisfaire le partenaire. Cette charge symbolique peut influencer la confiance en soi et l'image corporelle, des facteurs cruciaux dans la quête d'une sexualité épanouie. Il est essentiel de démêler ces perceptions, souvent alimentées par des mythes et des comparaisons infondées, pour se réapproprier une vision plus saine et authentique de notre sexualité. Impact sur les relations intimes La préoccupation pour la taille du pénis peut avoir un impact significatif sur la communication au sein du couple et sur la capacité à vivre des moments d'intimité pleinement satisfaisants. Lorsque l'un des partenaires se sent préoccupé par la taille de son pénis, cela peut conduire à une réticence à parler ouvertement de sexualité, par crainte de jugement ou d'insuffisance. Cette réticence peut, à son tour, limiter les opportunités de partager des désirs et des fantasmes, réduisant ainsi la capacité du couple à explorer de nouvelles dimensions de leur intimité. La préoccupation excessive concernant la taille peut également affecter la confiance en soi lors des moments intimes, conduisant à une expérience sexuelle moins épanouissante pour les deux partenaires. L'anxiété de performance, alimentée par ces préoccupations, peut diminuer la présence et l'engagement dans l'acte sexuel, réduisant ainsi la capacité à ressentir et à procurer du plaisir. De plus, cette focalisation sur la taille du pénis peut détourner l'attention des nombreux autres aspects de la sexualité qui contribuent à une expérience intime riche et variée, tels que les préliminaires, la communication non verbale, et l'exploration de plaisirs alternatifs. Reprendre confiance en soi en étant original, c’est la clé Dans la quête d'une sexualité épanouie et d'une confiance en soi renforcée, s'aventurer dans des pratiques originales peut ouvrir de nouvelles portes vers l'intimité et le plaisir. Communiquer de manière crue sur ses désirs Le dirty talk, ou l'art de la conversation érotique, est une pratique fascinante pour intensifier le désir et renforcer le lien émotionnel entre partenaires. Parler de ses désirs, exprimer en mots ce qui nous excite, ou narrer des fantasmes peut non seulement augmenter l'excitation mais aussi offrir un espace où la taille devient un détail parmi l'immensité des plaisirs partagés. Cette communication intime invite à une exploration plus profonde des désirs de chacun, renforçant la confiance en soi et dans la relation. Prendre soin de l’autre Les préliminaires et les massages sexy en couple jouent également un rôle crucial dans la construction d'une intimité riche et satisfaisante. Ils permettent de ralentir le rythme, de se concentrer sur le moment présent et d'explorer le corps de l'autre avec attention et dévotion. Ces moments de découverte mutuelle sont essentiels pour créer une atmosphère de désir et de respect, où chaque caresse et chaque baiser contribuent à construire une expérience sexuelle pleine et épanouissante, loin des préoccupations superficielles. Tester les pratiques douces Enfin, le slow sex, tout comme le sexe vanille sont des approches qui privilégient la qualité de la connexion et l'intensité des sensations à la performance, offre une magnifique opportunité de redécouvrir le plaisir dans sa forme la plus pure. Cette pratique invite à savourer chaque instant, chaque toucher, en mettant de côté les objectifs traditionnels liés à l'orgasme pour se focaliser sur l'expérience sensuelle elle-même. Le slow sex est une célébration de l'intimité, où le temps semble suspendu, et où la taille du pénis perd toute son importance face à la profondeur de la connexion établie. Utiliser des jouets pour compenser ! Mais qui a dit que vous deviez faire jouir votre partenaire avec votre pénis ? Si vous êtes mal à l’aise avec la taille du vôtre, vous pouvez aussi utiliser des jouets pour faire monter votre partenaire au 7e ciel. Découvrez MyPleasure Plus qui, grâce au plaisir de la double stimulation sans concession, va vous permettre de faire un bien fou à votre partenaire. Conçu pour celles et ceux en quête d'une expérience de plaisir intensifiée, ce jouet innovant promet une exploration sans limites de la satisfaction. Notre rabbit se distingue par sa capacité à stimuler simultanément le point G et le clitoris, offrant ainsi une symphonie de sensations qui conduisent à des orgasmes profonds et mémorables. Sa conception ergonomique et son interface intuitive permettent une utilisation aisée, invitant à un voyage au cœur du plaisir, seul ou à deux. La clé, c’est questionner les standards liés à la taille du pénis La clé pour transcender les préoccupations liées à la taille du pénis et pour cultiver une sexualité épanouie réside dans notre capacité à questionner les standards établis. Ces normes, souvent véhiculées par les médias, la pornographie et les discours sociaux, façonnent notre perception de la masculinité et de la sexualité de manière restrictive. Interroger et remettre en question ces standards est essentiel pour déconstruire les mythes autour de la "taille idéale" et pour reconnaître l'impact nocif qu'ils peuvent avoir sur l'estime de soi et la satisfaction sexuelle. En ouvrant le dialogue sur la diversité des corps et des plaisirs, nous pouvons commencer à voir la taille du pénis comme une variante naturelle parmi tant d'autres, et non comme un critère de jugement ou de compétence sexuelle. Parallèlement, il est crucial de promouvoir une nouvelle définition de la normalité qui embrasse toutes les tailles, formes et apparences, célébrant ainsi la variété comme une expression de la beauté naturelle. Cette redéfinition passe par une éducation sexuelle inclusive et bienveillante, qui joue un rôle fondamental dans la formation d'une vision saine et équilibrée de la sexualité. Une éducation qui valorise la diversité et qui enseigne le respect de soi et des autres peut transformer radicalement la manière dont nous vivons notre sexualité. N'oubliez pas, le plus important n'est pas la taille, mais la qualité des moments partagés et l'intimité construite avec votre partenaire. Chez Goliate, nous sommes dédiés à vous aider à vivre une sexualité épanouie, pleine de découvertes et de plaisirs. Parce que, après tout, une vie sexuelle épanouie est une composante clé d'une vie heureuse et satisfaisante.

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Tester le plaisir anal masculin

Dans un monde où la quête du plaisir et la découverte de soi s'entremêlent, le plaisir anal chez l'homme demeure un territoire souvent méconnu, voilé de mystères et d'idées reçues. Pourtant, au-delà des tabous, se cache une source insoupçonnée de sensations, un chemin vers une intimité renouvelée et une complicité accrue au sein du couple. Chez Goliate, nous vous invitons à ouvrir les portes de cette exploration avec audace et bienveillance, à la rencontre d'un plaisir authentique et profondément humain. Cet article est une invitation à voyager au cœur de l'intimité masculine, à redécouvrir le corps sous un jour nouveau, où chaque sensation devient une note dans la symphonie du plaisir. Nous vous proposons de déconstruire ensemble les préjugés, d'embrasser la diversité des plaisirs et de célébrer la liberté d'explorer votre corps sans retenue. Avec délicatesse et expertise, nous aborderons les clés d'une exploration respectueuse et épanouissante du plaisir anal masculin. De la compréhension anatomique à la communication au sein du couple, en passant par les conseils pratiques pour une première expérience réussie, chaque aspect sera traité avec soin, pour que cette aventure devienne une source de joie et de découverte partagée. Laissez de côté vos appréhensions, faites taire les voix du doute et de la peur, et suivez-nous dans ce voyage au cœur du plaisir anal masculin. Car chez Goliate, nous croyons que le plaisir est un art, une science délicate qui, une fois maîtrisée, ouvre les portes d'une sexualité riche, variée et infiniment satisfaisante. Prêts à découvrir les secrets d'une intimité épanouie ? Laissez votre curiosité être votre guide et plongez avec nous dans l'univers fascinant du plaisir anal pour homme. Comprendre le plaisir anal masculin Le plaisir anal, loin d'être une exclusivité ou une déviance, est une composante naturelle de la sexualité humaine. Chez l'homme, cette zone érogène, souvent négligée, est le siège de terminaisons nerveuses extrêmement sensibles, capables de procurer des sensations profondes et variées. La prostate, souvent surnommée le "point P" masculin, joue un rôle central dans cette dynamique de plaisir. Située à proximité de l'anus, sa stimulation, directe ou indirecte, peut ouvrir les portes à des orgasmes d'une intensité et d'une qualité différentes de celles connues jusqu'alors. Le plaisir anal chez l'homme n'est pas un mythe, ni une pratique réservée à certains. C'est une réalité accessible, une facette de la sexualité à embrasser avec confiance et enthousiasme. En levant le voile sur les mystères qui l'entourent, nous espérons vous guider vers une expérience plus riche et épanouie, où le plaisir anal masculin devient une partie intégrante et jouissive de votre vie sexuelle. Pourquoi tester le plaisir anal même si je suis hétéro ? Le plaisir anal, au-delà des préjugés, s'inscrit dans une démarche de découverte personnelle et de dépassement des limites imposées par les normes. Pour l'homme hétérosexuel, s'ouvrir à cette dimension de sa sexualité, c'est embrasser une vision plus large et plus riche de son potentiel érotique. C'est reconnaître que le corps masculin est doté d'une capacité à éprouver du plaisir de manière diversifiée, où la stimulation de la prostate occupe une place de choix. La prostate, cette glande discrète mais puissante, est souvent comparée au point G féminin pour son potentiel orgasmique. Sa stimulation, qu'elle soit effectuée avec douceur et précaution, peut conduire à des orgasmes d'une intensité remarquable, différents des orgasmes pénien classiques. Ces orgasmes prostatiques, caractérisés par une profondeur et une résonance émotionnelle particulières, ouvrent la porte à une nouvelle dimension du plaisir masculin. Mais les bienfaits du plaisir anal ne se limitent pas à la sphère strictement physique. S'aventurer sur ce chemin, c'est aussi l'occasion de renforcer la communication et la confiance au sein du couple. C'est une invitation à dialoguer, à partager ses désirs et ses appréhensions, à construire ensemble un espace de sécurité et de liberté où chaque partenaire se sent valorisé et écouté. Exploration du plaisir anal : par où commencer ? L'invitation au voyage dans l'univers du plaisir anal chez l'homme est une promesse de découvertes et de sensations nouvelles. Pourtant, face à cette porte entrouverte sur un monde méconnu, nombreux sont ceux qui hésitent sur le seuil, incertains de la manière d'entamer cette exploration. Dans cette partie, nous vous guidons pas à pas, avec douceur et respect, vers une initiation sereine et épanouissante au plaisir anal. Préparer le terrain : communication et consentement La Communication : le premier pas vers plus de plaisir Avant même de songer à la pratique, la communication s'impose comme la pierre angulaire de toute exploration sexuelle réussie. Parler ouvertement de ses désirs, de ses craintes, et de ses limites avec son ou sa partenaire crée un climat de confiance et de complicité indispensable. C'est dans cet espace sécurisé que le plaisir anal peut être abordé sans crainte et avec honnêteté. Le consentement : une nécessité absolue Le consentement mutuel est le fondement de toute expérience sexuelle épanouissante. S'assurer que chaque partenaire est à l'aise et désireux de s'engager dans cette découverte est crucial. Le respect des limites de chacun est la garantie d'une exploration où le bien-être et le plaisir sont au premier plan. Par où commencer le plaisir anal masculin ? Créer un environnement agréable L'atmosphère dans laquelle se déroule l'exploration du plaisir anal est déterminante. Un environnement relaxant, une ambiance intime et chaleureuse, contribuent à dissiper les tensions et à favoriser la détente. La musique douce, l'éclairage tamisé, et une température agréable sont autant d'éléments qui préparent le corps et l'esprit à une expérience positive. Commencer par les préliminaires Les préliminaires jouent un rôle essentiel dans la préparation au plaisir anal. Ils permettent de réveiller le désir, d'augmenter l'excitation et de détendre les muscles, notamment ceux de la zone anale. Des caresses légères, des baisers, et des massages autour et sur l'anus peuvent aider à initier cette détente, en faisant monter progressivement l'excitation. S’équiper d’un lubrifiant La lubrification est un aspect non négociable de l'exploration anale. Opter pour un lubrifiant de qualité, adapté à cette pratique, facilite la pénétration et rend l'expérience plus confortable et agréable pour tous les partenaires. Nous avons conçus un lubrifiant anal naturel, parfaitement adapté à cette pratique. Utiliser des sextoys pour la pratique anal masculine Pour ceux qui découvrent le plaisir anal, l'utilisation de sextoys spécialement conçus pour les débutants peut être une excellente manière de commencer. Des plugs anaux de petite taille, avec une base élargie pour la sécurité, ou des perles anales, permettent une initiation progressive et contrôlée. L'exploration du plaisir anal chez l'homme est un voyage vers une intimité plus profonde et des plaisirs jusqu'alors inexplorés. Chez Goliate, nous vous accompagnons à chaque étape de cette aventure, en vous fournissant les clés pour une expérience à la fois sûre, respectueuse et incroyablement enrichissante. Ouvrez-vous à cette dimension nouvelle de votre sexualité, et laissez le "Plaisir Anal Homme" devenir une source de joie et d'épanouissement dans votre vie érotique. Quelques conseils pour passer un moment parfait L'univers des sextoys offre une variété d'options conçues spécifiquement pour le plaisir anal masculin. Chaque jouet est une clé ouvrant vers des sensations uniques et des expériences diversifiées. Plugs anaux Parfaits pour les débutants, ils permettent une introduction douce et progressive au plaisir anal. Disponibles en différentes tailles, ils aident à la détente des muscles et à l'accoutumance à la sensation de plénitude. Masseurs prostatiques Conçus pour cibler précisément la prostate, les masseurs prostatiques peuvent transformer l'expérience du plaisir anal en une exploration profonde et intensément gratifiante. Perles anales Offrant une stimulation graduelle, les perles anales sont idéales pour jouer avec les intensités et découvrir ce qui résonne le plus avec votre corps. Tester le pegging : une pratique de sexe anal hétérosexuelle Dans le vaste paysage de la sexualité, le pegging se distingue comme une pratique audacieuse et profondément intime, offrant aux couples hétérosexuels une nouvelle avenue de plaisir et de découverte mutuelle. Qu'est-ce que le Pegging ? Le pegging est une forme de sexe anal où une femme pénètre un homme à l'aide d'un harnais et d'un dildo. Cette inversion des rôles traditionnels de pénétration offre une exploration unique des plaisirs et des dynamiques de pouvoir au sein du couple, ouvrant la porte à une intimité renforcée et à des expériences sexuelles innovantes. Briser les tabous Adopter le pegging dans la vie sexuelle d'un couple demande courage et ouverture d'esprit, défiant les normes établies et les préjugés. Cependant, c'est précisément dans cette remise en question des rôles traditionnels que réside l'opportunité de tisser des liens plus profonds et de découvrir des facettes inattendues du plaisir mutuel. Intégrer le Pegging dans la relation Communication et Consentement : Les Piliers La clé d'une expérience de pegging réussie et épanouissante repose sur une communication transparente et un consentement enthousiaste. Évidemment, sélectionner un harnais et un dildo adaptés est essentiel pour une expérience confortable et plaisante. Il existe une variété d'options conçues pour s'adapter à différentes préférences et niveaux d'expérience. Opter pour des matériaux de qualité et un harnais ajustable garantit sécurité et satisfaction. Enfin, une préparation adéquate, incluant une lubrification généreuse, est indispensable pour une pénétration anale confortable. Prendre le temps de se détendre, de s'échauffer avec des caresses et des jeux préliminaires, et d'utiliser suffisamment de lubrifiant facilite l'expérience et augmente le plaisir. Alors, vous vous lancez ? En parcourant ensemble le sujet du plaisir anal masculin, nous avons franchi un pas important vers une sexualité plus riche et épanouie. Loin des tabous et des préjugés, cette exploration nous révèle que le plaisir, sous toutes ses formes, est un droit fondamental de chaque individu, indépendamment de son orientation sexuelle. Chez Goliate, nous croyons fermement que la clé d'une vie sexuelle satisfaisante réside dans la communication, l'ouverture d'esprit et l'exploration. Le plaisir anal chez l'homme, loin d'être un sujet tabou, est une porte ouverte vers de nouvelles dimensions de plaisir, de complicité et de découverte mutuelle au sein du couple. Nous vous invitons à poursuivre cette exploration avec confiance et curiosité. Notre gamme de produits, conçue spécialement pour vous accompagner dans cette aventure, est là pour vous guider pas à pas, que vous soyez novice ou déjà adepte de ces nouvelles expériences.

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Plaisir Anal : notre guide complet pour une exploration douce

Dans l'univers infini de la sexualité, chaque exploration est une porte ouverte vers de nouvelles dimensions du plaisir, des territoires inconnus où chaque sensation est une découverte, chaque frisson une révélation. Le plaisir anal, souvent enveloppé de préjugés et de tabous, est pourtant riche d'un potentiel de jouissance profonde et inexplorée. Chez Goliate, nous croyons fermement que la sexualité est un espace de liberté et d'expression personnelle, où chaque curiosité mérite d'être explorée avec respect, douceur et ouverture d'esprit. C'est dans cet esprit que nous abordons le sujet du plaisir anal, non pas comme un ultime défi à relever, mais comme une invitation à découvrir une autre facette de notre intimité. Prêts à explorer de nouveaux horizons de plaisir ? Suivez-nous dans ce voyage où la douceur, l'écoute et le respect de soi sont les véritables clés d'une exploration épanouie. La préparation, c’est la clé du plaisir anal Aborder le plaisir anal requiert avant tout une préparation attentive, tant sur le plan physique que mental. Cette étape primordiale est le fondement d'une expérience à la fois agréable et épanouissante. Comprendre et respecter le processus de préparation est essentiel pour s'ouvrir en douceur à cette forme de plaisir, souvent entourée de mystères et de préjugés. Se détendre pour passer un bon moment La relaxation est le maître mot lorsqu'il s'agit d'explorer le plaisir anal. Le sphincter, ce muscle puissant qui garde l'entrée de notre intimité la plus secrète, ne s'ouvre pleinement que dans un état de détente profonde. Il est donc crucial de créer un environnement propice à la relaxation, où le temps semble suspendu, et où le corps et l'esprit peuvent s'abandonner à l'expérience sans retenue. Pour se faire, vous pouvez commencer votre moment à deux par réaliser un massage sexy pour créer une ambiance propice à la détente. Bien choisir le moment Choisir le bon moment est essentiel : un instant où les distractions sont loin, où le calme règne, permettant une immersion totale dans l'instant présent. Que ce soit lors d'un week-end tranquille ou pendant des vacances relaxantes, l'important est de se sentir en sécurité, à l'aise et libre de toute pression. La communication et le consentement Parler ouvertement de ses désirs, de ses craintes et de ses limites est fondamental. Que l'exploration se fasse en solo ou accompagné, s'accorder la permission de découvrir cette facette de sa sexualité est un acte de confiance et d'acceptation de soi. Dans le cadre d'une expérience partagée, le dialogue avec le partenaire est crucial pour établir un cadre de confiance mutuelle, où le consentement et le respect de l'autre sont primordiaux. Des préliminaires douces pour favoriser le plaisir anal Avant de s'aventurer plus loin, il est recommandé de commencer par des stimulations externes histoire de bien préparer l’acte anal. Masser délicatement la zone autour de l'anus, sans pression pour pénétrer, permet au corps de s'habituer à être touché dans cette région. La stimulation d'autres zones érogènes, comme le clitoris ou le pénis, peut également aider à détendre les muscles anaux, rendant l'expérience plus fluide et agréable. Utiliser des jouets dédiés au plaisir anal L'exploration du plaisir anal peut être grandement enrichie par l'introduction de sextoys conçus spécifiquement pour cette expérience. Ces outils, loin d'être de simples gadgets, sont de véritables alliés dans la découverte et l'appréciation des sensations anales. Ils permettent une approche progressive, contrôlée et surtout, adaptée à chaque étape de votre voyage vers le plaisir anal. Commencer avec des plugs anaux Les plugs anaux représentent souvent le premier pas dans l'utilisation de sextoys pour l'exploration anale. Leur forme ergonomique, conçue pour une insertion aisée et un port confortable, en fait un choix idéal pour les débutants. La base élargie des plugs assure une sécurité optimale, empêchant le jouet de s'enfoncer trop profondément. Utiliser des sextoys à base large Si vous n’avez pas de plug sous la main, vous pourrez piocher dans votre tiroir à jouets pour choisir un sextoy adapté. Le conseil principal est de choisir un jouet avec une base ou un retour comme notre vibromasseur Rabbit. En effet, le pouvoir de succion de l’anus peut être très important alors il est recommandé de ne pas utiliser un jouet sans base plus large. Avec notre Rabbit, vous serez 100% safe pour la pratique anale. Comment pratiquer l’anal dans les règles de l’art ? Absolument utiliser du lubrifiant L'utilisation de tout sextoy anal doit être accompagnée d'une lubrification abondante. Le lubrifiant facilite l'insertion et rend l'expérience plus agréable et exempte de douleur. Optez pour des lubrifiants à base d'eau qui sont recommandés quand il y a utilisation de jouets en prime. Vous pouvez évidemment utiliser notre lubrifiant naturel qui est complètement adapté à l’usage anal et à l’usage avec des jouets. L’hygiène est super importante L'entretien et la propreté de vos sextoys anaux sont primordiaux pour l’usage anal. Nettoyez-les avant et après chaque utilisation selon les instructions du fabricant pour garantir une expérience à la fois sûre et hygiénique. L’hygiène est aussi importante dans la pratique anale en tant que tel, une petite douche avant de passer à l’acte peut être agréable pour vous et votre partenaire ! Aussi, si vous pratiquez la pénétration anale, éviter de pratiquer ensuite une pénétration vaginale car elle pourrait favoriser l’apparition d’infections vaginales. Si vous souhaitez le faire tout de même, changez de préservatif entre les deux pénétrations. Et c’est d’ailleurs le moment de rappeler que c’est essentiel de vous protéger avec un préservatif si vous et votre partenaire n’avez pas fait les tests nécessaires en bonne et due forme. Partez à la découverte de l’anal mais soyez à l’écoute de votre corps En parcourant ensemble les contours délicats et profonds du plaisir anal, nous avons levé le voile sur une pratique souvent mal comprise, entourée de mystères et de tabous. Loin de se limiter à une simple quête de sensations nouvelles, l'exploration du plaisir anal se révèle être un voyage intime vers une compréhension plus profonde de notre corps, de nos désirs et de nos limites. Nous vous invitons à poursuivre cette exploration avec curiosité et ouverture d'esprit, en vous rappelant que la clé d'une expérience enrichissante réside dans la communication, l'écoute de soi et de l'autre, et l'adoption de pratiques sécuritaires et respectueuses. Si cet article a éveillé en vous l'envie d'explorer davantage les vastes horizons de votre sexualité, nous vous encourageons à parcourir nos autres conseils sur le sujet !

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

L'Edging : testez-le pour prolonger votre plaisir

Dans le vaste univers de la découverte et de l'exploration sexuelle, une pratique émerge doucement mais sûrement, captivant l'attention de ceux et celles en quête d'expériences intensifiées. Cette pratique, c'est l'Edging, un terme emprunté à l'anglais signifiant littéralement “être en bordure”. Mais loin d'être une simple tendance passagère, l'Edging se révèle comme une exploration profonde de la sensualité et du contrôle, une danse délicate sur le fil du désir. Vous vous demandez peut-être ce qui rend l'Edging si spécial, pourquoi tant de personnes s'y intéressent, et surtout, comment cette pratique pourrait enrichir votre propre jardin secret. L'Edging n'est pas seulement une méthode pour intensifier le plaisir, c'est une véritable invitation à se reconnecter avec son corps, à découvrir de nouvelles facettes de sa sexualité et, ultimement, à se réapproprier son plaisir. Laissez-vous tenter par cette nouvelle pratique et découvrez comment l'Edging peut transformer votre manière de vivre et de ressentir le plaisir. Prêt à explorer les confins de votre désir ? Posons les bases : c’est quoi l'Edging ? Dans le contexte de notre intimité, il s'agit d'une pratique où l'on flirte avec le sommet du plaisir, sans toutefois franchir le seuil de l'orgasme, du moins pas immédiatement. L'Edging est cet art délicat de maintenir cet état d’extase qui arrive juste avant l’orgasme, prolongeant ainsi l'expérience du désir et décuplant la puissance de l'orgasme final. Concrètement le but c’est de se retenir de jouir pour rester en phase dites “pré-orgasmique”, afin de profiter plus longtemps du plaisir. Cette pratique se présente aujourd’hui comme une méthode moderne pour enrichir l'expérience sexuelle, que ce soit en solo ou en couple : En solo, l'Edging devient une forme de méditation érotique, une occasion de se connecter profondément avec son corps et ses sensations. Dans le cadre d'une relation, elle ouvre un espace de communication et de partage, où chaque partenaire apprend à lire et à répondre aux signaux de l'autre, créant ainsi une complicité et une synchronicité hors du commun. L'Edging n'est pas seulement une méthode pour intensifier le plaisir, c'est aussi une voie vers une meilleure connaissance de soi et de son partenaire. L’Edging : pourquoi c’est si bon ? Lorsque nous explorons l'univers de l'Edging, nous découvrons rapidement que ses bienfaits vont bien au-delà d'une simple intensification du plaisir. Cette pratique, riche en nuances, offre un éventail de bénéfices tant sur le plan physique que psychologique, contribuant à une expérience sexuelle plus profonde et plus satisfaisante. Explorer la conscience de son corps L'un des principaux atouts de l'Edging réside dans sa capacité à nous reconnecter avec notre corps. En pratiquant l'Edging, nous apprenons à écouter et à interpréter les signaux que notre corps nous envoie, augmentant ainsi notre conscience sensorielle. Cette sensibilité accrue nous guide vers une compréhension plus intime de nos désirs et de nos limites, nous permettant d'expérimenter le plaisir d'une manière plus éveillée et consciente. Augmenter ses sensations orgasmiques L'Edging transforme l'orgasme en une expérience plus intense et plus durable. En retardant le moment de l'orgasme, on accumule une énergie sexuelle qui, lorsqu'elle est finalement libérée, procure des sensations beaucoup plus puissantes et satisfaisantes. Si vous couplez ça à d’autres techniques pour augmenter vos sensations comme la contraction du périnée, vous allez clairement découvrir une nouvelle manière de vous faire du bien. Mieux contrôler son excitation Pour celles et ceux qui cherchent à améliorer leur endurance sexuelle, l'Edging se présente comme un exercice idéal. En apprenant à contrôler l'excitation et à retarder l'orgasme, les pratiquants peuvent prolonger leurs rapports sexuels, augmentant ainsi la satisfaction mutuelle. C'est particulièrement bénéfique pour les personnes désirant contrôler leur éjaculation et prolonger le plaisir partagé. Augmenter la connexion émotionnelle Lorsqu'il est pratiqué en couple, l'Edging peut renforcer la connexion émotionnelle entre les partenaires. Cette pratique exige une communication ouverte et une attention profonde aux réactions de l'autre, ce qui favorise l'intimité et la confiance. Chaque partenaire apprend non seulement à donner mais aussi à recevoir du plaisir d'une manière plus attentive et connectée. L’Edging à faire seul.e ou en couple L'Edging, bien que profondément personnel dans sa pratique, se décline en deux expériences enrichissantes : en solo et en couple. Chacune de ces expériences offre une dimension unique de découverte et de plaisir. L'Edging en solo : apprendre à contrôler son orgasme Le voyage de l'Edging commence souvent en solo, où il se transforme en un acte de découverte personnelle et de maîtrise de soi. Pratiqué seul, l'Edging devient une forme de méditation sensuelle, un moyen d'explorer les confins de votre plaisir, de votre endurance et de la masturbation. En solo, l'Edging vous permet de vous familiariser avec vos réactions physiques et émotionnelles face à l'excitation croissante. C'est une opportunité d'apprendre comment votre corps répond à la stimulation prolongée et comment gérer l'intensité de votre désir. Si vous êtes un homme, cela peut aussi vous permettre de devenir “multi-orgasmique” et de centupler votre plaisir pendant les rapports. Si vous êtes une femme, pratiquez l’Edging en intégrant l’usage de jouets peut aussi vous permettre de découvrir de nouvelles manières de vous faire du bien. Pour vous entraîner à cette pratique, on vous conseille vivement notre stimulateur clitoridien. Cette pratique vous aide à développer une meilleure endurance, en vous permettant de contrôler et de prolonger vos sessions de plaisir. Cela mène à des orgasmes plus intenses et satisfaisants, transformant chaque expérience en une exploration plus riche de votre sexualité. L'Edging en couple : pour une meilleure connexion à tous les niveaux Lorsqu'il est pratiqué en couple, l'Edging devient une danse intime de communication et de partage. C'est une exploration conjointe des limites du plaisir, où chaque partenaire apprend à lire et à répondre aux besoins de l'autre. Puisque l'Edging exige une communication ouverte et attentive. C'est un exercice qui renforce la complicité et la connexion, chaque partenaire devenant plus conscient des désirs et des limites de l'autre. L'Edging en couple permet de découvrir de nouvelles façons de donner et de recevoir du plaisir. En prolongeant l'excitation, les partenaires partagent une expérience intensifiée, aboutissant à des orgasmes synchronisés et profondément connectés. L’Edging : pour améliorer sa santé sexuelle L'Edging, au-delà d'être une pratique érotique enrichissante, offre également des avantages significatifs pour la santé sexuelle. Cet art subtil de retarder l'orgasme n'est pas seulement une voie vers des plaisirs plus intenses, mais aussi un moyen d'encourager une meilleure santé sexuelle globale. Amélioration de l’équilibre hormonal et du bien-être Impact sur la dopamine L'Edging, en retardant l'orgasme, joue avec les niveaux de dopamine, l'hormone associée au plaisir. Ce contrôle peut aider à équilibrer les réponses hormonales, offrant ainsi une expérience plus stable et plus satisfaisante sur le plan émotionnel. Réduction du Stress et de l'Anxiété Pratiquer l'Edging peut être un excellent moyen de réduire le stress et l'anxiété. En focalisant l'attention sur le moment présent et les sensations corporelles, cette technique aide à détendre l'esprit et le corps. Contrôle de l'éjaculation et durée des rapports Pour les personnes ayant un pénis, l'Edging peut être particulièrement bénéfique pour améliorer le contrôle de l'éjaculation. Cette pratique permet d'augmenter l'endurance et de prolonger la durée des rapports sexuels, offrant ainsi une satisfaction accrue pour tous les partenaires impliqués. Une pratique comme l’Edging, ça se teste de toute urgence ! En parcourant les différentes facettes de l'Edging, nous avons ensemble découvert une pratique qui va bien au-delà d'une simple méthode pour intensifier le plaisir. L'Edging est une invitation à la découverte de soi, à l'exploration des limites de notre désir et à la maîtrise de notre plaisir. C'est une danse sensuelle avec nos propres sensations, un jeu subtil où l'on apprend à connaître et à aimer chaque aspect de notre sexualité. Dans tous les cas, l’Edging ne peut vous faire que du bien, c’est certain ! Alors testez cette nouvelle pratique, vous n’avez rien à perdre.

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Tout comprendre sur les pannes sexuelles

La panne sexuelle, un trouble affectant la fonction sexuelle, ne concerne pas uniquement les hommes. En effet, de nombreuses femmes éprouvent également des difficultés sexuelles similaires. Une étude menée par les laboratoires Lilly sur la sexualité des Français révèle que 42% des hommes et 38% des femmes ont déjà expérimenté une panne sexuelle. Ce problème tend d'ailleurs à s'accroître avec l'âge. Il est important de ne pas céder à la panique face à ces dysfonctions sexuelles car des solutions existent. Explorer votre sexualité peut être un moyen efficace de trouver des réponses et d'éviter que ces dysfonctionnements n'affectent votre vie de couple. Pourquoi est-ce qu’on peut avoir des pannes sexuelles ? Connaître les causes de votre panne sexuelle vous permet de trouver les solutions appropriées. Voici les facteurs qui peuvent occasionner des troubles du désir. Le stress C’est le premier ennemi d’une vie sexuelle épanouie. Le stress est un mal sournois et il embarque avec lui différents problèmes d’ordre psychologique et physiologique. Il favorise même les troubles de la sexualité. Tout d’abord, le stress engendre une préoccupation mentale importante. Elle entraîne un manque de concentration qui nuira à votre activité sexuelle : cela peut arriver au point de devenir impossible à passer un moment agréable et être réellement présent.e lors de vos rapports.  En cas de stress intense et chronique, d’autres troubles psychiques comme l’anxiété et la dépression peuvent survenir ce qui pourra déclencher d'autres conséquences néfastes pour votre couple :  la difficulté de lâcher-prise pendant l'acte, ce qui empêche l’orgasme pendant un rapport sexuel, l’incapacité probable de maintenir une érection longtemps, la perte de performance sexuelle ou l’éjaculation précoce, le trouble érectile ou l’impuissance masculine. Vous devez aussi savoir que le stress réduit la production de noradrénaline. Or, une carence en cette hormone entraîne une baisse de l’excitation, ce qui va détériorer la qualité de la relation sexuelle. Les causes organiques des pannes sexuelles Saviez-vous que certaines pathologies peuvent provoquer un dysfonctionnement sexuel ? En causant des dégâts au niveau des vaisseaux sanguins, elles génèrent une baisse de l’afflux de sang dans les organes génitaux. Si vous pensez avoir un problèmes plus important qu'un simple stress, on vous recommande grandement d'aller consulter un sexologue ou un médecin qui pourra vous guider.  Les problèmes d'érections peuvent en effet intensifier le développement de maladies se peut que vous développiez l’une des maladies suivantes : l’hypertension artérielle, le diabète, les troubles cardiaques, la hausse du taux de cholestérol dans le sang. Le déficit hormonal vient prolonger la liste des causes organiques des dysfonctions sexuelles. La baisse du taux d’hormones sexuelles entraîne par exemple l’impuissance masculine tout comme la carence en hormones thyroïdiennes qui aura le même effet. Enfin, l’âge est un autre facteur qui augmente le risque de panne sexuelle. Si vous êtes dans un de ces cas on vous recommande vivement d’aller consulter un sexologue pour en savoir plus sur votre problématique. La plateforme de Sexologues France regroupe des sexologues certifiés que vous pouvez consulter en visio où directement en cabinet ! On recommande ! Prendre soin de soi pour éviter les pannes sexuelles Pour vous aider à éviter la panne sexuelle l'idéal est clairement d'apprendre à prendre soin de vous !  Adopter une bonne hygiène de vie Comment éviter les problèmes d’érection ou autres troubles sexuels ? L’adoption d’une bonne hygiène de vie est la première solution à explorer si vous n'êtes pas déjà habitué. Misez sur un régime alimentaire équilibré et varié. Vous éloignez aussi tout risque de développer des troubles érectiles en réduisant la consommation : de sucre, de sel, de graisses, de tabac, de boissons alcooliques. Une bonne hygiène de vie inclut évidemment la pratique de sport régulier puisque c'est un anti-stress naturel !  De plus, il optimise la production de l’hormone du bonheur qui fait du bien au moral et au corps ! Cela fait donc du sport un allié de choix dans la lutte contre les dysfonctions sexuelles.  Améliorer le sommeil et favoriser la relaxation Un bon sommeil, c’est un allié pour avoir une meilleure endurance lors de vos rapports. Si vous ne dormez pas bien, vous pouvez développer certains problèmes de santé, favoriser votre stress et être plus irritable. Le manque de sommeil, s'il est excessif, peut aller jusqu'à provoquer des dysfonctions érectiles. Alors, améliorez la qualité de votre sommeil !  Si vous manquez quand-même de quelques heures de sommeil en plus, vous pouvez déjà utiliser des méthodes de relaxation avant votre date ou votre rapport. Choisissez ce qui vous fera le plus palisir :  le bain chaud, la séance de méditation, la séance de yoga, le massage, un peu de lecture…. Augmenter l’excitation et réduire la pression de performance Augmenter l’excitation, c’est accroître l’intensité du désir et du plaisir. La question est : comment procéder ? Apprenez d’abord à gérer votre stress !  Quelques aliments réputés pour leurs vertus aphrodisiaques peuvent aussi vous aider à augmenter l’excitation comme : le chocolat, la coriandre, le gingembre, les huîtres, le foie de veau…. En ajout à tout cela, essayez de vous détacher du résultat : ce n'est pas nécessaires de toujours être un bon "performer" sexuel : dans la vraie vie, c'est pas comme dans le porno ! La peur de ne pas pouvoir satisfaire l’autre sexuellement va générer automatiquement du stress et donc elle-même réduire vos performances : c'est un cercle vicieux duquel il faut essayer de sortir pour reprendre confiance en vous.  Enfin, utiliser des sextoys ou des jouets sexuels est aussi une bonne option pour pallier une panne : les jouets contribuent à optimiser les plaisirs et stimuler le désir sexuel. Parler du sujet sans tabou avec sa ou son partenaire Une panne sexuelle n’est pas un sujet tabou. Pour bien la gérer, vous devez l’évoquer avec votre partenaire. Si vous vous retrouvez face à quelqu'un qui vous juge, qui vous moque et qui n'est pas soutenant.e c'est certain que c'est la mauvaise personne en face de vous : le problème vient est alors de son côté !  Il est important de lui faire comprendre que cette panne n’était pas un échec, ni pour vous, ni pour elle, mais que cela peut arriver à tout le monde et qu'il faut avancer, en duo, pour trouver des solutions adéquates.  Pour aborder le sujet avec légèreté, vous pouvez aussi utiliser l’humour si c'est trop délicat pour vous d'y aller franco Le plus important, c’est de dialoguer, cela va vous rapprocher et vous permettre de booster la confiance mutuelle. Ce rapprochement vous permettra de surmonter la panne sexuelle ensemble. Quand est-ce que je dois vraiment m’inquiéter ? Certes, la panne sexuelle touche tout le monde. Cela dit, il y a une grande différence entre un problème occasionnel et une dysfonction érectile récurrente. Si la panne se répète, la consultation d’un sexologue s’impose. Ce spécialiste peut vous guider vers l’approche médicale appropriée et d’éventuels traitements à prendre. Mais il vous faut aussi du soutien psychologique, qu’un sexologue est généralement en capacité de vous apporter. Les femmes aussi peuvent avoir des pannes sexuelles La panne sexuelle féminine, ce n’est pas un mythe ! Elle se manifeste par une perte du désir ou le manque d'intérêt pour le rapport sexuel et engendre également différents problèmes comme la sécheresse vaginale, rendant la pénétration douloureuse. Si cela vous arrive, la meilleure solution est évidemment d'utiliser des gels ou des lubrifiants naturels. Ces produits ont été conçus pour faciliter la lubrification vaginale, afin d’éliminer la douleur et optimiser votre sensation de plaisir. Demander des aides ou des conseils érotiques autour de vous est aussi une excellente idée : il y a de fortes chances que vos ami.e.s aient déjà été confrontés aux problèmes et ils seront donc de bons conseils pour vous rassurer et vous aider à trouver des solutions adaptées.  Pas de stress, les pannes ça se gère ! Êtes-vous confronté à une panne sexuelle ?  Restez calme ! C’est un problème qui se gère.  Voici ce que vous devez faire : Prenez soin de vous et gérez votre stress, Instaurez le dialogue, car il vous permettra de surmonter ensemble cette impasse, Pratiquez le slow sex pour ne pas avoir la pression de l'érection, Prenez rendez-vous chez un sexologue si le problème persiste. Mais ce qu’il faut surtout faire, c’est de modifier votre manière de percevoir le problème. Autrement dit : Dédramatisez la situation, Adoptez une approche positive en essayant de régler le problème ensemble, Faites du sexe autrement : utilisez des huiles de massages pour passer un moment agréable par exemple, Focalisez-vous sur l’avenir et restez optimiste. Si vous êtes avec la bonne personne, elle comprendra, c'est certain ! 

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Exploration du pegging

Dans le vaste univers de la sexualité, où chaque désir est une porte vers de nouveaux horizons, il existe une pratique audacieuse qui invite à redéfinir les plaisirs et à briser les conventions : le pegging. Le pegging, ce n'est pas seulement une question de positions ou d'accessoires ; c'est une invitation à explorer, sans préjugés, les profondeurs de notre intimité, où le tabou laisse place à une liberté exaltante. Dans cet article, nous allons dévoiler les secrets du pegging. De sa définition à ses bienfaits, en passant par les techniques pour une pratique épanouissante, nous vous guidons pas à pas dans cet univers où le plaisir se conjugue au pluriel. Que vous soyez novice curieux ou connaisseur en quête de nouvelles perspectives, ce voyage au cœur du pegging promet de transformer votre vision de la sexualité. Qu'est-ce que le pegging? Le pegging, en termes simples, est l'acte où une personne, généralement une femme, pénètre son partenaire, souvent un homme, par voie anale, à l'aide d'un accessoire de plaisir. Cette pratique, loin d'être une simple inversion des rôles, est une danse sensuelle de pouvoir, de confiance et de plaisir partagé. Elle permet à chacun d'explorer de nouvelles facettes de sa sexualité, de découvrir des sensations inédites et d'approfondir la connexion avec son partenaire. La dynamique de genre dans le pegging Le pegging transcende les idées préconçues sur les rôles de genre dans la sexualité. Il invite à une réflexion plus profonde sur la manière dont nous percevons le plaisir, le pouvoir et la vulnérabilité dans nos relations intimes. Dans cette pratique, la personne qui pénètre n'est pas forcément celle qui domine; le pegging est plutôt un échange équilibré de contrôle et de lâcher-prise, où chaque partenaire a l'opportunité d'explorer et d'exprimer des aspects différents de leur sexualité. Cette inversion des rôles traditionnels peut être incroyablement libératrice. Elle offre une nouvelle perspective sur la sexualité, où le plaisir n'est pas dicté par les normes, mais par la curiosité, le respect mutuel et le désir de découvrir ensemble. Pourquoi le pegging fait du bien ? La prostate, souvent comparée au point G féminin, est une zone érogène clé chez l'homme, capable de procurer des sensations d'une intensité rarement égalée. Dans le pegging, la stimulation de la prostate n'est pas un simple acte mécanique ; c'est une danse sensuelle, un jeu de découverte où chaque mouvement peut déclencher des vagues de plaisir profond. Cette exploration permet non seulement d'accéder à des orgasmes plus intenses, mais aussi de découvrir une nouvelle dimension de la sexualité masculine, souvent négligée dans les pratiques traditionnelles. J’ai envie de tester le pegging : je m’y prends comment ? Aborder la conversation avec son partenaire Dans l'univers du pegging, la première étape est souvent la plus délicate : aborder le sujet avec son partenaire. Cette conversation, loin d'être un simple échange, est un pont vers une intimité plus profonde. Il s'agit d'ouvrir un espace de dialogue où les désirs, parfois tus, peuvent s'exprimer librement. Pour entamer cette discussion, choisissez un moment propice, où la complicité est présente, et abordez le sujet avec douceur et ouverture. Partager honnêtement ses appréhensions et ses envies Parler de pegging, c'est aussi partager ses envies, ses curiosités, mais aussi ses appréhensions. Il est essentiel de communiquer clairement pourquoi cette pratique vous intrigue ou vous attire. Expliquez ce que vous en attendez, et soyez également à l'écoute des réactions de votre partenaire. Cette transparence crée un climat de confiance et de respect mutuel, indispensable pour explorer de nouveaux territoires érotiques. Dépasser les idées reçues Le pegging est souvent entouré de préjugés et de malentendus. Il est crucial de les confronter ensemble, de démystifier les idées reçues pour voir cette pratique sous un jour nouveau. Discutez ouvertement des stéréotypes, des craintes, et des éventuelles barrières psychologiques. Cette démarche est un pas vers une sexualité plus libre et épanouie, où les tabous laissent place à la curiosité et à l'exploration. Trouver un terrain d’entente Dans cette quête commune, il est important de construire un terrain d'entente. Le pegging doit être une expérience partagée, où les deux partenaires se sentent à l'aise et excités par l'idée. Respectez toujours les limites de chacun et avancez à un rythme qui convient à tous les deux. Le consentement et le confort sont les clés d'une expérience de pegging réussie et gratifiante. La pratique du Pegging La confiance amène à la séduction Le pegging, cette danse intime où les rôles s'entremêlent, exige un cadre où règnent confiance et séduction. Avant de vous lancer, il est essentiel de créer un espace qui invite à la détente et à l'éveil des sens. Imaginez un cocon douillet, une lumière tamisée, une musique envoûtante en arrière-plan – un lieu où le quotidien s'efface, laissant place à l'intimité et à la découverte. Soyez à l’écoute de vos corps Lorsque vous entamez la pratique du pegging, rappelez-vous que la douceur est la clé. Chaque geste, chaque mouvement doit être guidé par l'écoute et la compréhension des besoins de l'autre. La communication est votre alliée : parlez, partagez vos sensations, ajustez votre rythme en fonction des réactions de votre partenaire. Quels accessoires pour démarrer le pegging ? Le choix des accessoires pour le pegging est un élément fondamental de cette pratique. Sélectionnez des jouets adaptés, qui respectent le confort et les limites de chacun. Voici les accessoires clés que vous devez iméprativement avoir sous la main : Un lubrifiant intime naturel, pour être certain que la pratique soit faites en douceur Un relaxant anal naturel si vous souhaitez vous assurer que la pratique se fera sans douleurs Un plug anal pour commencer la pratique doucement (et juste vos doigts feront aussi l’affaire !) Et après on fait quoi ? Partager un moment de tendresse Après une expérience aussi intense que le pegging, un moment d'aftercare, de soin et d'attention mutuelle, est essentiel. C'est l'occasion de se retrouver, de partager des caresses, des mots doux, et de se baigner dans la chaleur de l'instant. Cette étape, souvent négligée, est pourtant cruciale pour renforcer le lien émotionnel et la confiance entre les partenaires. Pour vous aider, vous pouvez aussi pratiquer le slow sex régulièrement, histoire d’apprendre à prendre soin de soi et de son partenaire. Partager ces moments à deux Prenez le temps de discuter de votre expérience, d'exprimer ce que vous avez ressenti, ce que vous avez aimé ou ce qui pourrait être amélioré. Cette communication ouverte est la clé pour comprendre les besoins et les désirs de chacun, et pour rendre les futures expériences de pegging encore plus gratifiantes. Explorer de nouvelles façons de se faire plaisir N'hésitez pas à expérimenter et à varier vos pratiques. Le pegging peut être le début d'un chemin vers une sexualité plus riche et diversifiée. Explorez ensemble d'autres formes de jeux érotiques, d'autres accessoires, d'autres scénarios. Chaque nouvelle exploration est une chance de découvrir des aspects inédits de votre sexualité et de celle de votre partenaire. Alors, vous êtes tenté.e.s par le pegging ? Alors, chères lectrices, nous voici au terme de ce voyage exquis à travers les méandres envoûtants du pegging. Nous avons exploré ensemble les contours de cette pratique, dévoilant ses secrets, ses plaisirs, et surtout, son incroyable potentiel à enrichir et à diversifier notre univers érotique. Le pegging, bien plus qu'une simple pratique, est une ode à la liberté, un hymne à l'exploration de nos désirs les plus profonds. Il nous invite à repousser les frontières de notre intimité, à questionner nos rôles, et à embrasser une sexualité plus riche, plus ouverte, et infiniment plus gratifiante.

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Ces zones érogènes que l’on ne connait pas !

Les zones érogènes sont des régions du corps humain particulièrement sensibles à la stimulation, pouvant provoquer une réponse sexuelle ou érotique. Ces zones varient d'une personne à l'autre et peuvent être influencées par des facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Qu'est-ce qu'une zone érogène ? Une zone érogène est une partie du corps humain particulièrement sensible à la stimulation, capable de provoquer une réponse érotique ou sexuelle. Ces zones sont dotées d'un grand nombre de terminaisons nerveuses, ce qui les rend particulièrement réceptives au toucher, à la pression ou à d'autres formes de stimulation. Les zones érogènes ne se limitent pas aux organes génitaux. Bien que ces derniers soient souvent les plus associés à la réponse sexuelle, d'autres parties du corps, comme les lèvres, le cou, les oreilles, les seins, ou même l'intérieur des cuisses, peuvent également être considérées comme érogènes. La sensibilité de ces zones peut varier d'une personne à l'autre, et ce qui est stimulant pour l'un peut ne pas l'être pour l'autre. On est tout.e.s différent.e.s Il est également important de noter que la perception des zones érogènes peut être influencée par des facteurs psychologiques, culturels et individuels. Par exemple, certaines cultures ou religions peuvent avoir des tabous concernant certaines parties du corps, ce qui peut influencer la manière dont les individus perçoivent et réagissent à la stimulation de ces zones. En somme, les zones érogènes jouent un rôle crucial dans l'intimité et la sexualité humaine, offrant une multitude de voies pour explorer et augmenter le plaisir érotique. Les zones érogènes classiques L’homme et la femme possèdent tous deux des zones érogènes dites primaires (chez l’homme, le pénis, les testicules, le point P, chez la femme, les seins, la vulve, le clitoris, le vagin…). Ces zones mettent tout le monde d’accord : elles sont innervées, sensibles, et au toucher, elles procurent du plaisir. Seulement, découvrir son corps ne s’arrête pas là ! Il existe aussi les zones érogènes secondaires, plus personnelles, qui se réveillent selon une personnalité, un moment, un partenaire, un fantasme… La sensibilité de ces zones peut varier considérablement d'une personne à l'autre, et ce qui est stimulant pour l'un peut ne pas l'être pour l'autre. Zones érogènes communes aux hommes et aux femmes Les lèvres : Une des premières zones que les couples explorent, elles sont extrêmement sensibles au toucher. Le cou : Les baisers, les morsures légères ou les caresses peuvent provoquer une forte réaction. Les oreilles : Les lobes en particulier peuvent être très sensibles aux baisers ou aux morsures légères. La nuque : Une zone souvent négligée mais très sensible. Les seins et les mamelons : Chez certaines personnes, la stimulation des mamelons peut provoquer une forte excitation. Le bas du dos : Particulièrement sensible aux caresses et aux massages. L'intérieur des cuisses : Une zone proche des organes génitaux et donc très sensible. Les pieds : Certains trouvent que les massages des pieds ou la stimulation des orteils peuvent être érotiques. Zones érogènes spécifiques aux hommes Le pénis : Évidemment, c'est l'une des principales zones érogènes pour les hommes. Les testicules : Bien qu'ils soient sensibles, ils peuvent être très réactifs à une stimulation douce. Le frein : La bande de tissu sous le gland du pénis, particulièrement sensible. L'anus et la prostate : La stimulation anale peut être plaisante pour certains hommes, et la prostate est souvent appelée le "point G masculin". Zones érogènes spécifiques aux femmes Le clitoris : Une zone extrêmement sensible et souvent centrale pour le plaisir féminin. La vulve : Comprend les lèvres internes et externes, toutes deux sensibles à la stimulation. Le vagin : En particulier, la zone connue sous le nom de "point G", située à quelques centimètres à l'intérieur sur la paroi antérieure du vagin. L'anus : Tout comme chez les hommes, certaines femmes trouvent la stimulation anale agréable. Dans tous les cas, quand on parle de stimulation anale, c’est essentiel de faire cela avec du lubrifiant. Beaucoup d’entres nous sommes conscient.e.s dans zones érogènes “classiques”. Ce que nous ne savons pas, c’est que nous n’avons jamais fini de les réveiller pour de nouvelles sensations et que… nous en possédons d’autres, jusqu’ici discrètes, qui pourraient bien nous faire grimper aux rideaux demain ! Exploration. Les zones érogènes originales et à tester de toute urgence Certains vont adorer qu’on titille leurs orteils, d’autres vont s’enflammer lors d’une caresse sur leur ventre. Et si nous sommes tous dotés de zones érogènes primaires, nous avons tous des zones secondaires à explorer. Autrement dit, on n’a jamais fini de se connaître ! Entre les zones déjà parcourues qui cachent de nouveaux plaisirs et celles que nous n’avons jamais abordées… l’extase n’est pas loin ! Exploration des zones érogènes Nous nous comprenons, nous comprenons notre partenaire, et nous éprouvons fréquemment du plaisir basé sur nos propres standards. Suivre un chemin familier est confortable et forme notre "essence érotique". Cependant, pour explorer des territoires érogènes inconnus et ressentir de nouvelles émotions, focalisons-nous sur la sensualité et la délicatesse. Des préliminaires étendus sont indispensables pour dépasser nos gestes familiers et oser explorer, en solo ou en duo. Lorsque le désir s'intensifie et que nous nous laissons emporter, nous effleurons chaque zone du corps de notre partenaire, l'encourageant à en faire autant. Une autre manière de s'immerger dans la sensualité est à travers le massage. Trouvons un endroit douillet au lit, créons une atmosphère agréable, et débutons par des massages mutuels. Prendre son temps Il est inutile d'anticiper l'acte intime qui pourrait suivre : ce n'est pas l'objectif principal et cela nous détourne de l'instant présent. Concentrons-nous plutôt sur la découverte du corps de l'autre, de son dos à son buste, du pli de son bras à sa nuque, de ses cuisses à ses fesses... Un moment sans fin s'offre Réveiller ses zones érogènes : conseils Passer sa main sur un avant-bras… bof ? Le toucher est un art ! Et pour réveiller une zone érogène, touchons autrement ! On use de la pulpe de ses doigts pour un maximum de frisson, on agrippe ou on sort légèrement ses ongles pour une emprise un peu plus sauvage…  On change d’approche, de méthode ! Et aussi de rythme. Plus vite, moins vite, on alterne. Sans oublier d’utiliser notre bouche, très sensible, humide, chaude, qui permet d’approcher les recoins du corps de notre partenaire autrement. Pour finir, les sextoys vibrants peuvent être de véritables « moteurs ». Le jouet Goliate My Pleasure sera le compagnon idéal. Spécialement conçu pour stimuler votre intimité ou celle de votre partenaire, il vibrera sur toutes les parties érogènes de votre corps avec une puissance telle que certains recoins de votre anatomie se réveilleront. Communiquer avec son partenaire : la clé du succès Il nous touche, on le touche… Pour découvrir nos propres zones érogènes mais aussi celles de notre partenaire, écoutons-nous l’un et l’autre et n’hésitons pas à communiquer ! Lorsque vous parcourez le corps de votre partenaire, soyez attentif à ses réactions, sa respiration, l’expression de son visage… Vous comprendrez alors si vous êtes sur la bonne voie. Tout comme lui vous observera en vous caressant : indiquez-lui via des sons, des soupirs… et que vous aimez ça. Et puis, les mots restent tout à fait utiles en plus de ce langage non verbal. « J’adore, essaie encore »… En communiquant, on rend la balade toujours plus surprenante, on s’aventure ensemble, à deux, sur de nouveaux terrains.  

Lire plus

Nos conseils – Maëlle Marchandon

13 Conseils pour Prendre soin de ton Sexe

Prendre soin de son sexe fait partie intégrante de la vie sexuelle, et pourtant, on nous apprend rarement comment s’y prendre. Malheureusement, la vulve est plus sensible que le pénis aux désagréments comme les infections urinaires, ou les déséquilibres de la flore… Mais les règles d’hygiène s’appliquent pour tout le monde ! Quelques conseils pratiques permettent d’assurer une bonne hygiène tout en évitant la plupart des difficultés. Prends soin de sa vulve  Pour laver son sexe :  Lave ta vulve une fois par jour, mais attention, uniquement la partie externe ! Le vagin est auto-nettoyant, il ne faut jamais mettre d’eau ou de savon en interne, au risque de déséquilibrer totalement ta flore. Quel produit utiliser ? L’idéal est d’utiliser un soin lavant doux (sans savon, sans parfum) ou simplement de l’eau claire, selon ta préférence. Même s’il n’est pas nécessaire d’acheter des produits spécialisés (qui sont chers et contiennent souvent du parfum), évite tout de même les gels douche ultra-parfumés du commerce. Un soin lavant doux de parapharmacie est idéal. Se laver, oui, mais pas trop : lave ta vulve une fois par jour, pas plus ! Les lavages trop fréquents peuvent déséquilibrer ta flore. Si tu ressens le besoin d’un rafraîchissement en cours de journée (par exemple, lorsque tu as tes règles) tu peux te rincer à l’eau claire, mais sans ajouter de produit ou de savon. Sèche bien ta vulve après la douche, pour éviter de capturer l’humidité dans cette zone sensible. Les lingettes et déodorants sont à proscrire ! En plus d’être inutiles, ils sont souvent nocifs. Utilise uniquement des produits bio et bon pour le corps, comme le baume soin régénérant pour la vulve.  Quelques conseils dans ta sexualité Tout ce qui entre en contact avec ta vulve doit être propre : le lavage des mains (/ de sextoy, de pénis…) est obligatoire avant la masturbation ou le sexe. On ne passe pas de l’anus à la vulve : l’anus et le rectum contiennent des bactéries qui ne doivent jamais entrer en contact avec cette zone, au risque d’entraîner des désagréments comme une vaginose, une mycose ou encore une infection urinaire. Cela vaut aussi pour un passage de l’anus (externe) à la vulve (externe), même s’il n’y a eu aucune pénétration. Par contre, faire l’inverse ne cause aucun problème ! Va faire pipi après le sexe : cela diminue le risque d’infection urinaire, en enlevant toutes les petites bactéries qui auraient pu venir se loger dans ton urètre.  Des conseils pour la vie quotidienne : Bois beaucoup d’eau et privilégie les sous-vêtements en coton. Avec ou sans poils ? Les poils sont hygiéniques : ils forment une barrière qui diminue légèrement le risque d’infection. La décision de les garder ou de les enlever doit dépendre de tes envies et de tes préférences. Bonus : regarde ta vulve dans un miroir ! Cette zone du corps est souvent délaissée, pourtant, mieux se connaître fait partie intégrante de l’épanouissement sexuel Si tu te sens à l’aise avec cela, prends un petit miroir (ou l’appareil à selfie de ton portable), et regarde ta vulve en essayant de repérer les différents éléments : clitoris, méat urétral, lèvres internes (« petites lèvres »), lèvres externes (« grandes lèvres »), entrée du vagin.Aide-toi d’une illustration en cas de doute.   Prends soin de son pénis Lave ton pénis : Il doit être nettoyé soigneusement chaque jour. Le pénis est généralement moins sensible aux déséquilibrés de la flore que la vulve, il est donc tout à fait possible d’utiliser du savon ou du gel douche pour se laver, même si un soin lavant doux reste idéal. Si tu n’as pas eu d’opération de circoncision, n’oublie pas de décalotter ton pénis pour laver ton gland. Le scrotum (peau qui entoure les testicules) et l’anus doivent aussi être nettoyés avec précaution. Touche tes testicules : Le cancer des testicules se soigne très bien s’il est dépisté de façon précoce. Et le meilleur moyen de le repérer vite, c’est de se palper les testicules régulièrement ! Une fois par mois, sous la douche avec de l’eau savonneuse, utilise une main pour tenir tes testicules, et l’autre pour les palper à la recherche d’une anomalie : petite boule dure sous la peau, douleur, gonflement… En cas de doute, va rapidement consulter ton médecin généraliste. Prends soin de tes partenaires : Certes, le pénis est moins sensible que la vulve aux infections et déséquilibres. Mais un défaut d’hygiène de ta part pourrait entraîner un désagrément chez ta ou ton partenaire. Prendre soin de sa santé sexuelle, c’est aussi penser aux autres en ayant une bonne hygiène, en prévoyant des préservatifs à sa taille, en se renseignant sur ce qui pourrait créer un problème pour son/sa partenaire, et en consultant au moindre signal d’alerte. Trouve le bon préservatif : Un préservatif trop serré peut créer une perte de sensations, et un préservatif trop large a plus de risques de glisser pendant un rapport. Un bon préservatif est bien ajusté, mais pas trop serré. Si tu as un doute sur ta taille, tu peux te rendre sur ce site. Prendre soin de son sexe, c’est aussi... Accepte son odeur : La vulve et le pénis ne sentent pas la rose et c’est normal ! Tant que ton hygiène est bonne et que ton odeur ne change pas soudainement, il n'y a pas de raison de t’inquiéter.  Consulte à la moindre alerte : Pertes inhabituelles, apparition d’une petite boule, démangeaisons, changement soudain de l’odeur de ton sexe, plaques, douleurs, écoulement étrange… Tout signal inhabituel doit t’amener à consulter rapidement ton médecin généraliste. La plupart des difficultés et désagréments peuvent se régler facilement s’ils sont pris en charge correctement. En cas de problème, évite les "remèdes maisons" : De nombreuses personnes essayent de traiter des mycoses ou vaginoses avec des remèdes farfelus (comme se mettre du yaourt ou de l’ail dans le vagin !).Résultat : le plus souvent, la situation empire. Demande l’avis de ton médecin ou gynéco avant de tenter quoi que ce soit qui sorte de l’ordinaire pour régler ta difficulté, et n’oublie pas que les traitements médicaux traditionnels (ovules, antibiotiques…) sont les plus efficaces et les plus sûrs ! Se protéger des IST : Les IST sont malheureusement en recrudescence à cause d’une baisse d’utilisation des protections. Utiliser des préservatifs et se dépister régulièrement sont les deux meilleurs moyens de s’en prémunir ! J’espère que ces quelques conseils t’aideront à prendre soin de ton sexe en toute simplicité.   Et surtout, pour prendre soin de son sexe, on apprend aussi à prendre du plaisir !  Par exemple, en testant notre super Rabbit !  

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Le périnée, ou comment intensifier ses orgasmes. Simple et efficace !

Qu’est-ce que le périnée ? Le périnée est une zone de peau composée de muscles et de ligaments qui prend la forme d’un hamac. Il se situe entre les parties génitales et l’anus Le schéma juste ici vous aidera à comprendre exactement où se situe le périnée (Merci Mama Hangs!) Le périnée est une zone fragile dont on s’occupe généralement assez peu. La plupart des femmes n’entendent parler du périnée qu’après l’accouchement, quand il faut pratiquer une rééducation périnéale. Pour certains hommes, ils n’en prennent connaissance que lors d’une opération de la prostate. Pourtant, le renforcement du périnée présente plusieurs avantages, tels que : la perte de poids la préparation à l’accouchement l’augmentation du plaisir orgasmique le retardement de l’éjaculation précoce Et d’ailleurs, sa tonification peut se faire à tout âge ! Le rôle du périnée pour les femmes et les hommes Cette partie du corps est une zone qui joue un rôle crucial dans l’anatomie et la sexualité des individus. Chez la femme, il permet de fermer l’abdomen et de soutenir un certain nombre d’organes du bas-ventre. Tandis que chez les hommes, il comprend l’extrémité de la voie digestive et une partie des voies urinaire et génitale. Cette zone contient des vaisseaux sanguins vitaux qui envoient le sang vers les organes génitaux et les terminaisons nerveuses envoient des messages sexuels au cerveau. Pourquoi faut-il muscler le périnée ? Des enjeux liés à la sexualité Dans l’intimité des deux partenaires, le périnée permet d’avoir une sexualité épanouie et contribue à l’augmentation des sensations. S’il n’est pas assez ferme, la femme risque de moins sentir le pénis, ce qui implique la diminution du plaisir lors de la pénétration. Par contre, un périnée bien musclé favorise une compression et une ascension du clitoris, ainsi que la vascularisation. Il joue un rôle crucial dans la sexualité pour plusieurs raisons : Soutien des organes pelviens : Le périnée soutient la vessie, l'utérus et le rectum. Un périnée tonique assure un bon maintien de ces organes, ce qui peut contribuer à une meilleure santé sexuelle. Contrôle des contractions lors de l'orgasme : Lors de l'orgasme, le périnée se contracte rythmiquement. Un périnée bien tonifié peut intensifier les sensations ressenties pendant l'orgasme. Prévention de l'incontinence : Un périnée fort aide à prévenir l'incontinence urinaire et fécale, ce qui peut avoir un impact positif sur la confiance en soi et le bien-être sexuel. Facilitation de l'accouchement : Pour les femmes, un périnée souple et tonique peut faciliter l'accouchement et réduire le risque de déchirures. Après l'accouchement, la rééducation du périnée peut aider à restaurer la tonicité musculaire et améliorer la fonction sexuelle. Amélioration de la circulation sanguine : Un périnée bien tonifié favorise une meilleure circulation sanguine dans la région pelvienne, ce qui peut améliorer la sensibilité et la réponse érectile chez les hommes. Contrôle de l'érection et de l'éjaculation chez l'homme : Chez les hommes, le périnée joue un rôle dans le contrôle de l'érection et de l'éjaculation. Un périnée fort peut aider à maintenir une érection de qualité et à contrôler le moment de l'éjaculation. En somme, le périnée est essentiel pour la santé et le bien-être sexuel. Sa tonification et sa souplesse peuvent être entretenues grâce à des exercices spécifiques, souvent recommandés par des kinésithérapeutes ou des sages-femmes spécialisés. Enjeux sur la santé Un périnée déficient augmente les risques de contracter ce qu’on appelle un prolapsus ou descente d’organes, ainsi que l’hypotonie périnéale. C’est quand la femme a l’impression d’être béante. D’autre part, l’hypertonie périnéale est de plus en plus fréquente, il s’agit de la contraction involontaire des muscles, ce qui rend difficile la pénétration. Pour un homme, ça peut être la cause d’éjaculations non contrôlées et trop rapides. En outre, il permet de maintenir les gaz et les selles. Avant et après l’accouchement L’accouchement a des impacts négatifs sur le périnée, car la charge qui s’impose sur ce dernier augmente. Ce qui provoque un relâchement et une diminution du plaisir au moment de l’acte. C’est aussi la cause de la survenue des fuites urinaires. Toutefois, tous ces problèmes peuvent être facilement résolus, grâce à une rééducation périnéale. Cependant, il est préférable d’apprendre à le tonifier dès la grossesse, afin de l’assouplir, ce qui va faciliter la sortie du bébé. Comment muscler son périnée ? Il existe plusieurs exercices qui permettent de muscler son périnée. L’ascenseur pour muscler le périnée Mettez-vous en position allongée ou assise, et imaginez que votre périnée est un ascenseur à 4 étages. Montez progressivement en contractant le périnée un peu plus pour chaque étage à atteindre, tout en faisant une pause quand vous serez arrivée à chaque étage. La contraction du périnée procure une sensation qui va remonter vers votre sternum ou votre poitrine. 1er étage : contractez les muscles du périnée 1 seconde, faites une pause et relâchez doucement ; 2e étage : contractez 2 secondes, en essayant de remonter le plancher pelvien (périnée), vers le haut du corps puis relâchez lentement; 3e étage : contractez les muscles du périnée, en remontant un peu plus encore ce dernier pendant 3 secondes, puis relâchez doucement ; 4è étage : contractez une dernière fois pendant 4 secondes et relâchez tranquillement. Le demi-pont pour muscler le périnée Il s’agit d’une posture de yoga qui aide à muscler le périnée. Pour ce faire, il est nécessaire de rester allongé sur le dos, bras le long du corps, jambes pliées et pieds à plat au sol. Puis, il faut prendre une grande inspiration en contractant le périnée tout en serrant les fesses et en appuyant sur vos pieds pour basculer le bassin. Enfin, il faut décoller les fesses du sol en soufflant pendant 10 secondes, puis redescendre doucement en déroulant la colonne vertébrale vertèbres après vertèbres. Des exercices simples à faire au quotidien En effet, il y a des exercices simples que vous pouvez effectuer n’importe où, comme au bureau, à la maison...Au cours de la journée, pensez à contracter régulièrement votre périnée pendant 5 secondes, puis à relâcher, refaites ce mouvement dix fois de suite. Cependant, il est à noter que tous les exercices doivent être effectués avec la vessie vide. Dans le cas contraire, ils pourraient entraîner une infection urinaire. Enfin, n’hésitez pas à utiliser les fameuses Boules de Kegel, le compagnon idéal pour muscler son périnée sans effort. Le périnée et le plaisir sexuel Chez la femme Selon Jean Bourdin, kinésithérapeute et sexologue, si le périnée est bien musclé, cela va entraîner la lubrification de la vulve, car les glandes de Bartholin seront vidangées plus facilement. D’ailleurs, sa contraction réduit l’orifice vaginal et resserre un tiers de la partie externe du vagin, qui va le maintenir ferme. Ce qui favorise l’augmentation des contractions vaginales et va permettre un plaisir orgasmique plus intense, un cercle vertueux bénéfique pour la sexualité. Un bon truc à tester pour augmenter son plaisir au moment de l’orgasme ! C’est aussi à faire dès que vous savez où trouver votre Deepspot. Chez les hommes Il faut savoir que la prostate se situe à deux pouces du canal rectal. Cependant, la stimulation du périnée permet d’y avoir indirectement accès. D’ailleurs il s’agit d’une zone particulièrement érogène pour les hommes, car les muscles s'engorgent de sang lors des rapports sexuels, c'est donc le meilleur moment pour l'explorer. Alors, vous commencez quand ? Quel que soit votre sexe, la stimulation de cette zone pourrait être un excellent complément à votre vie sexuelle, car le périnée est riche en terminaisons nerveuses sensibles. Chacun y est donc sensible à un certain degré. Quel que soit votre sexe, il y a une gamme de plaisirs qu’il vous reste peut-être à explorer.

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

La prostate, cette organe du plaisir qui vous veut du bien !

La prostate est un organe élémentaire pour le genre masculin. Situé dans le système reproducteur de l’homme, il assure un rôle prépondérant dans la reproduction. Sa mission est de sécréter un fluide permettant la formation du liquide séminal qui transporte les spermatozoïdes. Afin de le maintenir en bonne santé, il existe de simples techniques accessibles. On peut, par exemple, pratiquer un massage qui va en plus participer au plaisir. Un massage de la prostate fait référence à une sorte de stimulation manuelle ou à l’aide d’un masseur prostatique de l’organe en question. Qu’est-ce que le massage prostatique ? Avant d’entamer cette pratique, aussi érotique soit-elle, il vous faut connaître certaines informations utiles. Tout d’abord, notons qu’il s’agit de stimuler la prostate. Elle est souvent pratiquée pour des raisons médicales, mais peut se faire également dans le but de provoquer excitation et plaisir sexuel. L’homme peut le pratiquer seul ou accompagné. L’objectif est de stimuler le fameux point « P » qui est l’équivalence du point « G » de la femme chez l’homme. La méthode n’est pas simple, mais il faut juste s’y habituer. Il convient,  au préalable, de lubrifier un doigt et d’insérer celui-ci dans l’anus et le rectum, puis de le placer au niveau de la prostate. Cette dernière se situe à environ 7 cm de l’entrée de l’anus en direction du sexe. Voici un schéma clair qui vous aidera à bien comprendre où se situe la prostate La personne qui masse (vous-même ou bien votre partenaire) peut ensuite faire des mouvements circulaires afin de stimuler la glande. Ce massage peut se réaliser lors d’un rapport sexuel, par une femme, à l’aide d’un sextoy ou de vibromasseurs adaptés à ce genre d’expérience. Quelles sont les précautions à prendre ? Pour faire de ce moment intime, un moment inoubliable et plein de plaisir, il y a quelques conseils simple à suivre : Se laver les mains avant de masser la prostate est une étape cruciale pour maintenir une hygiène appropriée et prévenir les infections. Les mains peuvent porter de nombreuses bactéries et germes qui peuvent être transférés à cette zone sensible. Sans un lavage adéquat, ces micro-organismes peuvent causer des infections dans la prostate ou d'autres parties du système urogénital. Le lavage des mains avec du savon et de l'eau chaude élimine ces germes et assure que le massage est effectué dans les conditions les plus propres et les plus sûres possibles. La douceur lors du massage de la prostate est essentielle en raison de la sensibilité et de la délicatesse de cette glande. La prostate est une partie vitale du système reproducteur masculin et est située près de la vessie et du rectum, entourée de nerfs et de tissus sensibles. Un massage trop vigoureux ou mal effectué peut causer des dommages aux tissus environnants, entraîner une inflammation, des douleurs ou même des lésions. La douceur permet d'effectuer le massage de manière efficace sans causer de traumatismes inutiles. Cela permet également une meilleure relaxation et une expérience plus confortable pour la personne qui reçoit le massage. Les différentes façons de masser la prostate Masser la prostate avec ses doigts La main peut être d’une aide précieuse quand il s’agit de masser. Par contre, dans cette expérience en particulier, le doigt doit être le meneur. Sachant que la prostate se situe à environ 7cm de l’anus, il faudra au minimum votre index pour pouvoir l’atteindre. Avant de commencer, installez-vous dans une position qui vous est plus confortable et surtout pratique pour y parvenir. N'hésitez pas à utiliser du lubrifiant naturel pour une approche encore plus douce et sensuelle. (C’est vraiment nécessaire quand il s’agit de plaisir prostatique !) Masser la prostate avec des accessoires Si vous voulez mettre toutes les chances de réussir cette expérience de votre côté, optez pour un sextoy pour débutant spécialisé pour ce genre de pratique sexuelle. En plus d’atteindre sans doute votre objectif, il permet également de partager des moments doux et érotiques, tout cela pour votre bien-être. N’envisagez pas d’autres possibilités Le rectum ne peut pas être comparé au vagin. Il est vivement déconseillé d’essayer d’autres objets ou des nourritures telles que des fruits ou des légumes. L’utilisation de ce genre de produits à cette fin représente de réels risques d’accident et infection. Comment s’y prendre ? Concrètement, il ne s’agit pas seulement de poser son doigt au niveau de l’anus, cela ne suffit pas pour atteindre l’orgasme prostatique. Ce type d’expérience, qu’il soit pratiqué en couple ou en solo, avec des jouets sexuels ou d’un doigt, elle doit impérativement être faite de manière progressive. Vous pouvez commencer par stimuler la partie qui se trouve entre l’anus et les testicules. Ensuite, essayer de vous concentrer sur la sensualité au niveau de la barrière anale. Il s’agit d’une partie à la fois sensible, délicate et pleine de douceur. La deuxième chose à ne pas prendre à la légère est la position. Il y a lieu d’admettre que chaque personne a sa position préférée, celle qui la rend plus à l’aise. La position du missionnaire peut être idéale tout comme celle de la classique levrette. Laissez-vous aller, n’ayez pas peur de dépasser vos limites. En cas d’échec, persévérez (si vous vous sentez à l’aise !). Sachez que la position joue un rôle important dans la réussite de l’expérience. Enfin, il ne faut surtout pas forcer. Il faut éviter d’obliger votre partenaire à la pratiquer, ou encore vous l’infliger à vous-mêmes sous quelque contrainte que ce soit, si vous ne vous sentez pas prêt. Il est mieux de le faire avec jouissance et assurance en même temps. Rappelez-vous :  il faut y aller doucement. Encore une fois, il s’agit d’une zone très sensible, alors évitez d’effectuer des gestes trop brusques. Détendez-vous, prenez tout le temps qu’il vous faut et restez focus sur la sensation qui vous inonde tout le corps. Les avantages du massage de la prostate De base, ce type de massage érotique est utilisé dans le but de soulager la douleur et la sensibilité de la prostatite. Chez la majorité des hommes, le massage a la capacité de soulager l’inconfort et le gonflement. Cela leur permet de ne pas avoir recours à la chirurgie ou aux traitements médicamenteux qui traitent les symptômes de la prostatite, une maladie de la prostate. Le massage prostatique en tant que prévention du cancer Le rôle de la prostate est de sécréter une partie du liquide séminal, assurant, par la suite une consistance au sperme. Notons qu’une glande peut être atteinte de plusieurs affections. En pratiquant ce massage, vous pouvez amoindrir vos risques de développer un cancer. Le massage prostatique accentue le plaisir sexuel Le massage prostatique augmente l’afflux sanguin de la prostate. Ce phénomène améliore les érections masculines. Naturellement, il n’y a rien de mieux pour une relation sexuelle satisfaisante. Le massage prostatique pour plus d’intensité Ce type de massage peut aider à atténuer les éjaculations douloureuses avec le temps. En outre, il améliore l’intensité de l’éjaculation, ce qui vous permet de profiter encore de vos moments intimes. Maintenant que tu es paré pour faire augmenter ton plaisir en réalisant un massage de la prostate, tu peux aussi découvrir nos 7 secrets sur la Prostate ou encore notre lubrifiant bio idéal si tu veux tester la pratique !

Lire plus

Nos conseils – L'équipe Goliate

Nos conseils coquins pour une fellation toujours plus réussie !

La fellation, c’est bien, mais on se demande parfois si ça ne pourrait pas être encore mieux. Sans pression aucune (il n’existe pas de diplôme de la meilleure fellation), voici nos meilleurs conseils en or pour procurer davantage de plaisir à votre partenaire. Nos conseils pour une fellation réussie Montrer qu’on aime la fellation C’est en prenant du plaisir soi-même qu’on en offrira à notre partenaire. Pourquoi ? Parce que si la fellation nous excite il le sentira et sera d’autant plus excité. Autrement dit, c’est l’histoire d’un cercle vertueux. Cependant, rappelons qu’il est inutile de se forcer : si on préfère bouder la fellation, alors boudons-la. Et si on veut apprendre à l’aimer, alors on prend le contrepied de ce qui nous déplait : trop soumise ? L’homme s’allonge, on se met sur lui. Trop égoïste ? On propose un 69 pour un plaisir partagé… Ne pas hésiter à mettre plus de salive Les parties génitales aiment… l’humidité. Facteur d’excitation à ne pas négliger ! Alors discrètement, on salive encore et encore. Ou bien, on opte pour un lubrifiant, effet garanti ! On abandonne les gestes mécaniques La fellation n’est pas une affaire de « je rentre, je sors », sinon on s’ennuie rapidement. On masturbe donc notre partenaire avec la main, avant d’y remettre la bouche, et ainsi de suite. On peut aussi s’amuser à lécher son pénis, depuis la racine jusqu’au gland. Et puis parfois on va vite, parfois on ralentit… En changeant de rythme et en jouant, on se régale tous les deux. Pour une fellation réussie, on fait attention de ne pas mordre Un conseil, une ligne : attention aux vilaines dents qui peuvent faire mal ! Pour une fellation originale, on change de place Et si on allait sur le canapé ou sous la douche ? On se ruine à payer un appartement, profitons-en pour le redécouvrir sous un nouvel angle. Idem concernant les positions : tantôt soumise, tantôt dominatrice, on s’amuse à varier les acrobaties pour donner à la fellation un petit rafraichissement ! Regarder son partenaire, la clé pour réussir sa fellation Tout dépend de notre degré de timidité et la lumière dans la pièce (oui parce que dans le noir, on peut toujours se regarder, on ne verra pas grand-chose) mais une petite œillade coquine, ou bien romantique, ça fait du bien… ! Pourquoi c’est une bonne idée d’observer pendant une fellation ? Il y a plein d’avantages, centrés autour des partenaires : Connexion émotionnelle : Le contact visuel profond peut renforcer le sentiment d'intimité et de connexion entre les partenaires. C'est une manière silencieuse de dire "Je suis ici, avec toi, en ce moment". Communication non verbale : Les yeux peuvent transmettre une multitude d'émotions et de désirs. En observant les réactions de son partenaire, on peut mieux comprendre ce qu'il ressent et ajuster ses actions pour maximiser le plaisir mutuel. Stimulation visuelle : Pour beaucoup, voir l'expression de plaisir de leur partenaire est en soi une source d'excitation. Cela peut ajouter une dimension supplémentaire à l'expérience sensuelle. Renforcement de la confiance : Le fait de se laisser regarder pendant un acte aussi intime peut renforcer la confiance dans la relation. C'est une forme de vulnérabilité qui, lorsqu'elle est partagée, peut approfondir le lien entre les partenaires. Présence : Se concentrer sur le visage de son partenaire peut aider à rester ancré dans le moment présent, en éliminant les distractions et en renforçant la pleine conscience pendant Aller plus loin pour réussir sa fellation Envisagez la stimulation anale La fellation peut aussi être le bon moment pour tester la stimulation anal de votre partenaire masculin. Pour ça, voici nos conseils : Demandez-lui s’il est ok d’envisager une stimulation anale Dégotez-vous un décontractant anal Faites preuve de douceur Ensuite, votre rôle sera d’y aller doucement. Votre partenaire peut tranquillement se mettre sur le dos et relever ses jambes. Pendant que vous faites la fellation, vous pouvez délicatement descendre votre doigt, lubrifié svp, vers son anus et commencer les caresses. Se faire du bien en même temps Stimuler son clitoris tout en pratiquant une fellation peut décupler le plaisir ressenti. Cette combinaison d'actions offre une expérience multisensorielle, où le plaisir donné est simultanément reçu. En sollicitant le clitoris, zone hautement érogène, tout en se concentrant sur le plaisir de son partenaire, on crée une harmonie sensuelle qui amplifie l'intimité du moment. Cela permet non seulement d'enrichir l'expérience pour celle qui pratique la fellation, mais aussi d'ajouter une dimension émotionnelle et érotique pour le partenaire qui observe. Cette synchronisation des plaisirs peut renforcer la complicité du couple et rendre l'expérience globale Se déguiser pour réussir sa fellation Pour passer à l’étape supérieur, c’est aussi sympa de faire une fellation en se déguisant. Vous pouvez choisir différents déguisements qui sont accessibles, même pour les novices : Se déguiser en lapine sexy : inspiré des Playmates, c’est extrêmement sexy. Se déguiser en écolière : pour un côté innocents à souhait Se déguiser en soubrette : pour intensifier le côté soumission Se déguiser avec ce que vous avez sous la main, juste pour s’amuser Vous avez à présent toutes les clés pour réussir une fellation de folie, en prenant du plaisir et en donnant aussi un max ! Pour plus de conseils, je vous partage mon article préféré pour mettre un préservatif de manière très sexy. Un autre conseil pour faire monter la température.

Lire plus

Nos conseils – Mister Ose

Les secrets de l’homme multi orgasmique : on vous dit tout !

Aujourd’hui on va vous parler d’un sujet chaud à souhait : le multiorgasme ! On entend toujours parler de l’éjaculation précoce, mais très peu du multiorgasme. Il faut avouer que le premier cas s’avère être une vraie galère pour les hommes et qu’il est bien plus connu (parfois les hommes ont même besoins de traitements spécifiques pour gérer l’éjaculation précoce). De l’autre côté, arriver à jouir plusieurs fois d’affilée est souvent presque de l’ordre de l’exploit ! Certains y parviennent avec assez de facilité, tandis que d’autres ont encore besoin de connaître les secrets pour s’imprégner de cet art. L’idée est de savoir se mettre parfaitement en symbiose avec les zones sexuelles du corps pour arriver à avoir des orgasmes les uns à la suite des autres. En fin de compte, cette aubaine est à la portée de tous. Il faut juste travailler le sujet et être pleinement conscient de son corps. Le multi-orgasme : avec ou sans éjaculation ? Le multiorgasme peut se faire avec ou sans éjaculation dans un seul rapport sexuel. Il faut dire que la perspective d’arriver au point culminant du plaisir sexuel en plusieurs fois sans avoir à faire une pause est le rêve pour plus d’un homme. Toutefois, certains y parviennent avec quelques minutes ou secondes de pause entre les deux.Dans ce cas, l’on parle de multiorgasme de type séquentiel. C’est quoi un multiorgasme séquentiel ? Entre deux orgasmes se trouve la période dite réfractaire, ce laps de temps pendant lequel l’excitation s’échappe. En temps normal, elle survient après l’éjaculation. Sa durée varie d’une personne à une autre, en fonction de l’âge, de la forme physique et bien évidemment de l’intensité du plaisir. Plus elle est courte, plus l’homme en question peut arriver à jouir plusieurs fois à la suite. Comment pratiquer le multiorgasme ? Chez les hommes, le multiorgasme séquentiel est moins courant et nécessite souvent une pratique et une conscience corporelle accrues. Certains hommes peuvent avoir des orgasmes multiples sans éjaculation, ou avec des éjaculations partielles, leur permettant de continuer à être sexuellement actifs sans une longue période réfractaire. Les femmes ont une longueur d’avance En comparaison avec les hommes, les femmes sont plus susceptibles de connaître cette expérience. Le multiorgasme chez les femmes Chez les femmes, le multi orgasme séquentiel est plus courant. Après un orgasme, la femme peut continuer à être stimulée et atteindre un autre orgasme peu de temps après. Cela peut se répéter plusieurs fois. Les orgasmes peuvent varier en intensité et en sensation, et il n'y a généralement pas de période réfractaire (période de repos) comme c'est souvent le cas chez les hommes. Les différences entre les hommes et les femmes Première grande différence, elles se passent de la période réfractaire. Par conséquent, elles restent « opérationnelles » et excitées même après un orgasme déchaîné. Certaines parviennent même à augmenter la cadence après le premier spasme de plaisir en vue d’atteindre le septième ciel. Du côté des hommes, le désir a tendance à s’évanouir petit à petit une fois le sperme évacué, même en s’adonnant à de nouvelles stimulations. D’ailleurs, plus d’un ressentent une certaine sensation de douleur ou de gêne à force d’insister. Une chose est sûre : si on n’est pas à l’aise avec cette pratique ou qu’elle ne nous fait pas du bien, on arrête, plutôt que de passer un mauvais moment. Côté stats ça donne quoi ? Les hommes sont moins nombreux à être concernés par le multiorgasme. Pour être précis, ils représentent 6% de la population masculine sexuellement active contre 20% chez les femmes. Il n’en reste pas moins que c’est possible d’égaler la prouesse de la gent féminine sous quelques conditions. À la découverte du pouvoir du muscle pubo-coccygien Vous l’aurez compris, le pénis devient relativement sensible après l’éjaculation.Dans ce cas, comment faire pour se retenir tout en savourant pleinement son orgasme ? Il faut savoir que celui-ci précède de peu le déversement des spermes. Tout se joue à cet intervalle. D’où l’intervention du muscle pubo-coccygien, le fameux PC. L’importance du muscle pubo-coccygien dans le multiorgasme Il est localisé au niveau de la région du périnée, plus précisément le long de l’os pubien jusqu’au coccyx. Ce muscle assure tout ce qui se passe entre les testicules et l’anus. Lorsqu’un homme interrompt l’urine, c’est au PC de s’en charger. Il en va de même pour le liquide séminal. Certains hommes vont arriver à bien contrôler ce muscle alors que d’autres non et c’est tout à fait ok ! Cet article est là pour vous permettre d’essayer. Plus il est renforcé, plus la personne est susceptible de connaitre un succès de ce côté. C’est l’intérêt des exercices qui vont suivre. S’entraîner pour devenir multiorgasmique Devenir multiorgasmique relève d’une faculté qui reste toutefois assimilable avec des exercices. En même temps, les 6% susmentionnés sont en mesure de profiter de ce privilège sans avoir à fournir des efforts particuliers. Heureusement, avec un peu de pratique, tous les hommes peuvent essayer de tenter l’aventure multiorgasmique. Conseil n°1 pour devenir multiorgasmique La masturbation est un excellent exercice avant de se mettre en pratique. Au lieu d’éjaculer, servez-vous du muscle PC pour vous retenir. Néanmoins, le pénis ne doit plus être stimulé une fois que les contractions propres à l’orgasme se font ressentir. En fonction du cas, une petite pause succède ou pas ce moment avant de reprendre l’auto-érotisme pour atteindre un autre orgasme. Ainsi de suite jusqu’à l’éjaculation. Au début, ce sera difficile de refouler l’extase, mais le corps s’y habitue et commence à y prendre plaisir au fil du temps. En plus, la sensation est nettement plus agréable en étant avec un partenaire. Conseil numéro n°2 pour devenir multiorgasmique D’autres activités s’imposent avant d’arriver à maîtriser la technique à la perfection. La respiration en fait partie. Pour cela, mettez-vous en position assise, bien confortablement avec les mains sur le ventre. Inspirez et expirez calmement et intensément pendant quelques minutes. De cette manière, il sera plus facile de se maîtriser pendant les rapports sexuels. Conseil n°3 pour devenir multiorgasmique Muscler son périnée est la troisième clé pour arriver à maîtriser son orgasme. Pour ce faire, on vous a écrit un article dédié sur les techniques pour muscler votre périnée. Enfin, vous devez apprendre à connaître parfaitement votre état d’excitation avant et après le premier orgasme. Attention, si vous n'y parvenez pas, cela peut être une source de frustration non seulement pour vous, mais aussi pour votre partenaire. Notre meilleur conseil : restez patient, et puis après tout, gardez à l’esprit que ce n’est pas non plus une fin en soi que d’y parvenir ! Pas de multiorgasme = pas de stress Lorsque vous réussissez à franchir ce cap, le sexe vous sera vu d’un tout autre angle. Si d’habitude, jouir se caractérise par une note de furtivité, cette capacité permet de mieux se concentrer sur le plaisir et non le sexe à proprement parler. Avec cette activité, les sensations d’extase procurées perdurent davantage. En outre, elles sont inévitablement plus intenses. Cela s’explique non seulement par la présence de plusieurs orgasmes, mais aussi par la durée prolongée du rapport. Mais il faut surtout retenir que si vous n’y arrivez pas, ce n’est pas un problème ! À force de chercher de nouvelles performances, des troubles tant physiques que relationnels peuvent en être engendrés. Le plus important quand on a une relation sexuelle, c’est d’être à l’écoute de son corps et de celui de son ou sa partenaire ! Dans tous les cas, il faut profiter du moment, c’est ce qui compte le plus. Et pour ce faire, vous pouvez déjà commencer par notre lubrifiant bio ou bien continuer à lire nos articles pour plus de plaisir !

Lire plus

Nos conseils – Mister Ose

7 trucs à savoir sur la prostate (et le plaisir prostatique)

La prostate est une glande qui participe au plaisir sexuel. Mais que savons-nous vraiment de ses fonctions et de ses secrets ? 7 révélations. On te dévoile les 7 secrets de la prostate et nos conseils pour prendre un max de plaisir ! Quelles sont les 7 infos à connaître sur la prostate ? La prostate fait la taille d’une châtaigne Jusqu’à l’âge de 40 ans, la prostate ressemble à une châtaigne. Elle pèse environ 15 à 20 grammes. Ensuite, elle gagne progressivement en volume. On peut alors la comparer à un petit abricot, voire une clémentine. Cette hypertrophie est bénigne mais peut entraîner des troubles urinaires. La prostate ne chôme pas, elle participe à la production de sperme N’allez pas imaginer que la prostate ne fait rien de ses journées. Au contraire ! Sa mission principale ? Fabriquer du liquide séminal pour protéger et nourrir les spermatozoïdes, et leur permettre de se déplacer. En somme**, la prostate ajoute du liquide à la rivière !** En parallèle, elle est sollicitée ponctuellement, lors de l’éjaculation : elle expulse le sperme pour qu’il sorte du pénis. La prostate se situe sous la vessie Parler de prostate, de plaisir prostatique et d’orgasme prostatique, c’est bien, mais encore faut-il situer sa prostate pour la rencontrer ! Elle se loge sous la vessie et est accessible par le toucher rectal, à environ 7 centimètres de l’entrée du rectum, d’où la « nécessité » de passer par la porte arrière pour la stimuler. On peut ressentir du plaisir prostatique en stimulant le périnée On peut également stimuler la prostate en massant la partie externe des muscles pelviens – sous les bourses, pour générer des contractions périnéales qui se répercutent alors sur la prostate. Elle sera « titillée » indirectement, pour votre plus grand plaisir. Le plaisir prostatique peut donner envie de faire pipi Si vous avez envie d’uriner lors des rapports sexuels, et notamment quand la prostate est stimulée, c’est normal. La vessie étant la voisine de la prostate, elle est également titillée. Les sextoys peuvent accompagner le plaisir prostatique Pour partir à la rencontre de son plaisir prostatique, on peut utiliser des sextoys. Capables de mettre à l’aise, ils sont spécialement conçus pour stimuler cette zone intime en douceur. Le recours à un relaxant anal ou un lubrifiant spécial anal sera également de mise, puisque l’anus ne lubrifie pas naturellement. Pour jouir davantage, on peut imaginer sa prostate Le plaisir masculin, contrairement aux idées reçues, n’est pas seulement externe puisqu’il ne se limite pas au seul pénis ! Néanmoins, la prostate étant cachée, il n’est pas toujours simple d’envisager le plaisir prostatique. Que l’on débute ou pas, on peut mettre en route son cerveau et imaginer sa prostate pour se connecter à cette glande et en ressentir tout le plaisir octroyé. C’est aussi là un excellent moyen d’obtenir un orgasme prostatique, plus diffus et plus profond. Nos conseils pour avoir plus de plaisir prostatique Il est important de noter que le plaisir prostatique peut varier considérablement d'un individu à l'autre, et ce qui est agréable pour une personne peut ne pas l'être pour une autre. De plus, la stimulation de la prostate n'est pas nécessairement agréable pour tous les hommes, et certains peuvent ne pas ressentir de plaisir particulier de cette activité. Pour en profiter au maximum, on vous a préparé quelques conseils pour décupler votre plaisir prostatique (si c’est votre truc évidemment !). Se faire confiance et avoir confiance La confiance en soi et en l'autre est un élément essentiel pour prendre du plaisir, que ce soit dans une relation intime ou dans d'autres aspects de la vie. Avoir confiance en soi permet d'exprimer ses désirs et ses besoins sans crainte de jugement, et d'être ouvert à l'exploration de nouvelles expériences. La confiance en l'autre, quant à elle, crée un espace sûr où les deux parties peuvent se sentir à l'aise pour partager et explorer ensemble. Elle permet une communication ouverte et honnête, essentielle pour comprendre et respecter les limites et les désirs de chacun. Cette confiance mutuelle crée une connexion plus profonde et enrichissante, permettant aux individus de se détendre et de profiter pleinement du moment présent. Dans une relation intime, cette confiance peut ouvrir la porte à une plus grande intimité et à un plaisir partagé, renforçant ainsi le lien entre les partenaires. C’est dans ce type de relation qu’on peut avec douceur et respect, essayer le plaisir prostatique avec son ou sa partenaire ! Le lubrifiant est clé dans le plaisir prostatique Quand on joue à ce genre de coquineries, on met TOUJOURS le lubrifiant au premier plan. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a fabriqué le nôtre (bio et respectueux du corps bien entendu) Voici toutes les bonnes raisons d’utiliser du lubrifiant quand on se tente au plaisir prostatique : Augmentation du plaisir : l’utilisation du lubrifiant permet de mieux faire glisser les doigts ou les jouets, ce qui augmente le plaisir ! Réduction de la friction: le lubrifiant réduit la friction entre les surfaces en contact, comme la peau contre la peau ou la peau contre les jouets sexuels. Cela peut rendre l'activité sexuelle plus confortable et agréable. Prévention des irritations: en réduisant la friction, le lubrifiant peut également aider à prévenir les irritations et les écorchures qui peuvent survenir lors de rapports sexuels prolongés ou vigoureux. Amélioration de l'expérience sexuelle: pour certaines personnes, l'utilisation de lubrifiant peut augmenter la sensation et le plaisir. En effet, le lubrifiant permet d’aller plus loin, d’utiliser des jouets et fait donc les choses en douceur. Cela nous donne aussi envie de plus explorer notre corps. Facilitation de la pénétration: le lubrifiant peut faciliter la pénétration, rendant l'expérience plus agréable pour les deux partenaires. Cela peut être particulièrement utile dans le cas de la pénétration anale, où il n'y a pas de lubrification naturelle. Compatibilité avec les jouets sexuels: certains lubrifiants sont spécialement conçus pour être utilisés avec des jouets sexuels, améliorant l'expérience et protégeant les matériaux des jouets. Variété et Exploration: Il existe une grande variété de lubrifiants disponibles, y compris ceux qui sont parfumés, aromatisés, ou qui procurent des sensations de chaleur ou de froid. Cela peut ajouter une dimension supplémentaire d'exploration et de plaisir à l'expérience sexuelle. Maintenant que tu connais les 7 grands secrets de la prostate et que tu es initié au plaisir prostatique, c’est le moment d’aller tester ça en live, en solo ou avec ton ou ta partenaire ! Alors prêt.e pour prendre un max de plaisir ?  

Lire plus