Certifiés BIO

Gels et lubrifiants intimes

Colis discret

sans mention de la marque

Paiement x4

sans frais

SAV 7j/7

disponible 7j/7

chevron_left chevron_right
LE GUIDE COMPLET DU DEEP SPOT GOLIATE

LE GUIDE COMPLET DU DEEP SPOT

Le corps féminin est composé de nombreuses zones érotiques et érogènes. Aujourd’hui, focus sur une zone exclusivement féminine qui offre un plaisir intense chez beaucoup de personnes lorsqu’elle est stimulée, j’ai nommé le Deep Spot.

Point G, Point A, Deep Spot : Comment s’y retrouver ?

L’anatomie féminine regorge de zones sensibles et très innervées qui peuvent, chez beaucoup de personnes, procurer d’innombrables plaisirs, tous aussi différents les uns que les autres.

Seulement, il est parfois difficile de s’y retrouver tant leurs appellations peuvent paraître floues. Suivez le guide, je vous explique tout de A à Z.

Le Point G

Le Point G a été baptisé ainsi en référence au gynécologue allemand Ernst Gräfenberg qui l’a découvert dans les années 1950.

Récemment, ce fameux Point G a été rebaptisé en Zone G car une étude de 2022 suggère qu’elle serait composée de cinq régions érogènes distinctes. Celles-ci se situent à environ deux phalanges de l’entrée du vagin, sur la paroi antérieure, en direction de la vessie. Il est d’ailleurs possible d’identifier cette zone par sa texture rugueuse, en plaçant ses doigts en crochet vers le haut.

Le Point A ou Deep Spot

Le Point A et le Deep Spot (point profond en anglais)… c’est exactement la même chose, et c’est d’ailleurs le sujet qui nous intéresse aujourd’hui.

Il désigne une zone se situant aussi dans le vagin, mais bien plus profondément que la Zone G, près du col de l’utérus pour être plus exact. Riche en terminaisons nerveuses, elle déclencherait chez bon nombre de personnes des orgasmes multiples et intenses lorsqu’elle est stimulée.

Pour cela, il faut apprécier la pénétration, qui plus est profonde (ndlr : J’en profite pour rappeler que la pénétration n’est pas obligatoire lors d’un rapport et qu’il est possible de prendre du plaisir de bien d’autres façons).

Mais pourquoi… Deep Spot ?

Le deep spot (point profond, donc) **se situe près du col de l’utérus, soit « au bout du bout » comme l’indique son nom. Ce point se diviserait en réalité en deux points très sensibles, de part et d’autre du col de l’utérus : le « front deep spot » (l’avant) et le « back deep spot » (l’arrière). Mais pourquoi parler d’avant et d’arrière ? Le col de l’utérus « s’enfonce » légèrement dans le vagin, qui lui est incliné et vise le bas du dos. Ainsi, deux petits culs de sac existent.

Comment trouver le Deep Spot ?

Situé tout au fond du vagin, il est identifiable par sa consistance plus douce au toucher que la paroi vaginale. Il est également important de noter qu’il est très sensible à la pression. Aussi, si vous restez à l’écoute de votre corps et des sensations qu’il vous procure, vous saurez l’identifier sans trop de difficultés.

Pourquoi le trouver ?

La stimulation du deep spot (avant ou arrière, comme vous voulez) provoquerait des orgasmes extrêmement puissants. Vous pourriez découvrir de nouveaux plaisirs et des sensations vaginales étonnantes ! Ou pas : une question de goûts et de couleurs… Toutes les femmes n’y seront pas sensibles de la même façon.

En tout cas, pas de stress et de pression : que vous le trouviez ou non, que vous l’appréciez ou non, votre vie sexuelle ne s’arrête pas là. Sachez que votre corps regorge de zones toutes aussi intéressantes et excitantes.

Nos conseils pour trouver le Deep Spot

Pour ce faire, n’hésitez pas à prendre le temps. Cela peut paraître évident au premier abord mais nos quotidiens étant ponctués par de nombreuses tâches, nous pouvons avoir tendance à oublier de lever le pied.

La sexualité ne déroge pas à cette règle et il convient parfois de prendre du temps pour soi afin de se (ré)approprier son corps. Lorsque l’on souhaite découvrir de nouveaux plaisirs comme c’est le cas ici, il est extrêmement important de savoir identifier chaque sensation quelle qu’elle soit. En pratiquant cette introspection régulièrement, il devient plus facile d’apprendre à se connaître et ainsi, de mieux connaître ses envies et, a fortiori, ses besoins.

Quelles sont les sensations qu’il procure ?

Chaque corps étant différent, les sensations peuvent varier d’une personne à une autre. Sa stimulation peut, chez certaines femmes, se suffire à elle-même tant le point est sensible. Pour d’autres, ajouter une stimulation du clitoris sera nécessaire pour accroître ce plaisir. Enfin, il est important de noter que ces sensations peuvent également être désagréables. Si tel est le cas, n’hésitez pas à changer de position avant de réitérer l’expérience. Si ça ne change rien à ce que vous ressentez, n’insistez pas. Une fois encore, la sexualité est assez riche pour pouvoir s’octroyer du plaisir sans nécessairement stimuler le Deep Spot.

Conseils et astuces : comment le stimuler ?

Le deep spot peut être stimulé seul·e ou à deux.

En solo, vous pouvez aller chercher le Point A si vous avez de longs doigts.

Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser un sextoy pour l’atteindre plus facilement. À ce propos, je vous conseille d’utiliser des jouets assez longs comme le vibromasseur rabbit My Pleasure (celui-ci pourra vous procurer un plaisir clitoridien en plus de vous aider à atteindre le Deep Spot) ou tout autre sextoy, vibrant ou non, d’une longueur d’au moins 8 cm.

En duo, votre partenaire peut également utiliser ses doigts recourbés vers le haut, un jouet ou son pénis.

À noter que certaines positions facilitent sa stimulation. Parmi elles : la levrette, l’andromaque, l’amazone et ses variantes ou encore l’enclume. Notons aussi que la sodomie peut aussi stimuler le deep spot indirectement si vous êtes adeptes du sexe anal.

Les précautions à prendre pour stimuler le Deep Spot

Quelle que soit la pratique à laquelle on s’adonne, il convient de prendre des précautions pour limiter les risques.

Le Point A se trouvant dans une zone très sensible, il est important tout d’abord de le stimuler avec douceur (au moins dans un premier temps) afin d’éviter au maximum les douleurs.

De plus, si vous avez des rapports sexuels avec un·e partenaire occasionnel·le, n’oubliez pas de vous protéger ! La meilleure solution reste encore le préservatif. Notez que vous pouvez en obtenir gratuitement en pharmacie sur simple ordonnance de votre médecin traitant.

Enfin, si vous stimulez le Deep Spot, n’oubliez pas de vous laver correctement les mains en amont si vous utilisez vos doigts et/ou de laver vos sextoys avec un produit adapté.

Et pour la suite ?

J’espère que ces quelques conseils vous auront aidé à y voir plus clair quant à cette zone érogène qu’est le Deep Spot. Et n’oubliez pas, si vous n’êtes pas friand·es de pénétration, le sexe non pénétratif regorge lui aussi de pratiques qui sauront à coup sûr vous offrir des plaisirs savoureux.